A A A
Affaires

Places financières : Montréal fait le poids!

18 mars 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Le milieu de la finance internationale a une perception très favorable de Montréal. Au point que la ville se rapproche de plus en plus de sa grande rivale Toronto, indique un sondage annuel effectué par le Global Financial Centres Index.

La métropole québécoise passe ainsi du 18e au 16e rang du palmarès des grandes places financières, tandis que Toronto rétrograde du 11e au 14e rang. Vancouver a également progressé et arrive désormais en 17e position.

« Montréal a reçu de très bonnes évaluations au cours des six derniers mois. Les commentaires des répondants ont été nettement plus favorables que lors de notre dernier sondage », déclare l’auteur de l’étude, Mark Yeandle, au quotidien The Globe and Mail.

Malgré le recul de Toronto dans le palmarès, la perception de la Ville Reine est restée stable, précise Mark Yeandle. En fait, c’est la progression de San Francisco, Washington et Luxembourg qui explique son changement de rang.

Londres détrôné par New York

Cela ne signifie donc pas que la capitale économique du Canada est en train de perdre du terrain, insiste l’analyste. Celui-ci juge par ailleurs que le marché canadien est « hautement respecté » par les investisseurs.

Calgary a également laissé des plumes au classement du Global Financial Centres Index, passant du 21e au 22e rang.

À l’étranger, Londres a perdu sa première place sur le podium. La capitale britannique a été supplantée par New York, qui est désormais le premier centre financier de la planète.

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques