A A A
Justice

Plus de 100 chefs d’accusation contre cinq pseudo-conseillers

8 août 2013 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Une affaire de placement illégal a tourné au vinaigre pour une vingtaine d’investisseurs qui ont perdu plus de 600 000 $.

Résultat : les cinq pseudo-conseillers qui ont orchestré ce stratagème devront répondre de 101 chefs d’accusation portés par l’Autorité des marchés financiers (AMF). Ils sont passibles d’amendes totalisant 992 000 $.

Le régulateur leur reproche d’avoir exercé illégalement l’activité de courtier, effectué des placements sans prospectus, aidé au placement sans prospectus et fourni des informations fausses ou trompeuses.

Plus précisément :

* Jocelyne Couture fait face à 33 chefs d’accusation. L’AMF réclame des amendes de 225 000 $ à son endroit.

* Eugénie-Lise Nolet devra se défendre de 26 chefs. Elle pourrait devoir payer 176 000 $ d’amendes.

* Yves Mailhot est l’objet de 24 chefs. Amendes possibles : 383 000 $.

* Raymond Forest est visé par 10 chefs d’accusation et des amendes potentielles de 110 000 $.

* Serge Fréchette devra répondre de 8 chefs. Sa culpabilité pourrait lui valoir 98 000 $ d’amendes.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000