A A A
Assurance

Plus du tiers des Canadiens se passent de soins de santé nécessaires

8 août 2012 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Vous distribuez des polices d’assurance de soins de longue durée ou contre les maladies graves?

Un récent sondage conjoint de l’Association médicale canadienne, de la Fondation canadienne de la recherche sur les services de santé et de l’Institut d’économique de la santé peut aider vos clients à mieux comprendre l’importance de telles protections pour eux.

Réalisée en avril dernier auprès de 2020 Canadiens, l’étude révèle que :

* Plus du tiers (36 %) des participants s’étaient passés de soins de santé nécessaires en raison d’une couverture insuffisante.

* 34 % d’entre eux avaient vu un membre de leur famille se passer aussi de soins.

* Les deux tiers (66 %) se disent préoccupés par la possibilité d’une réduction des services de santé assurés par le gouvernement au cours des prochaines années.

* La moitié serait en faveur d’un programme de services de santé supplémentaires financé par des hausses d’impôt.

Le sondage indique également qu’une vaste majorité (82 %) de personnes interrogées bénéficie d’une forme ou un autre de couverture supplémentaire des soins de santé. La couverture est plus fréquente chez les employés et chez les personnes qui vivent dans un ménage dont le revenu est d’au moins 60 000 $.

« Avec près du cinquième de la population canadienne – c’est-à-dire six millions de personnes –sans couverture supplémentaire pour les services de santé, il y clairement une lacune à combler. Lorsque les gens ne peuvent se payer des soins de santé dont ils ont besoin, il en résulte des coûts économiques à la fois en termes de baisse de productivité et de hausse ultérieure des dépenses de santé », a commenté la Fondation canadienne de la recherche sur les services de santé.

Loading comments, please wait.