A A A
Attention

« Ceux qui ont organisé le plus gros vol de l’histoire »

10 juin 2016 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer
Matt Damon. (Photo : MJ Kim/Getty Images)

Matt Damon (photo : MJ Kim/Getty Images)

Vingt ans après le tournage de Good Will Hunting, l’acteur hollywoodien est retourné sur le campus du MIT, à Boston, pour y prononcer le discours officiel de fin d’année. Il en a profité pour dire tout le mal qu’il pense du système financier et des grandes banques, rapportait mercredi Collective Evolution.

Alors qu’il énonçait tous les problèmes qui font, selon lui, en sorte que la planète ne tourne pas aussi bien qu’elle le devrait – inégalités économiques, crise des réfugiés, terrorisme, changements climatiques, pandémies, racisme institutionnel, etc. – et après s’être excusé de se présenter devant cette foule d’intellectuels, lui qui ne dispose pas d’un diplôme, Matt Damon en est venu à fustiger le rôle des banquiers dans toute cette mauvaise marche du monde.

« Ajoutons à cela le système bancaire qui vole l’argent du peuple, lance-t-il. Comme je l’ai dit, je ne fais pas de politique, mais puisque j’ai la chance d’avoir cette tribune, laissez-moi juste leur dire ceci, à tous ceux qui ont organisé la plus grosse casse de l’histoire [la crise de 2008] : c’était du vol et vous le saviez. Il s’agissait de fraude et vous le saviez. Et vous savez quoi d’autre? Nous savons que vous le saviez. »

Et Matt Damon de poursuivre sur le train de vie des grands banquiers de ce monde.

« Vous semblez très bien vivre avec ça, a-t-il ajouté. Vous possédez cette maison dans les Hamptons, payée avec l’argent des autres… alors qu’eux-mêmes ne sont plus capables de rembourser leur propre hypothèque. Vous avez peut-être leur argent, mais vous n’avez pas notre respect. C’est ce que nous pensons tous lorsque nous vous croisons dans la rue et que nous vous regardons dans les yeux.»

Et de conclure, sous les applaudissements et quelques rires de la part des futurs grands de ce monde :

« Je ne sais pas si justice sera rendue dans cette vie ou dans la prochaine. Mais si elle l’est dans celle-ci… elle portera le nom d’Elizabeth Warren. »

Elizabeth Warren est la représentante du Massachusetts au Sénat des États-Unis. À la suite de la crise financière de 2008, elle a obtenu la présidence du conseil de surveillance du plan Paulson, l’une des mesures mises en place pour faire face à la crise.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques