A A A
Épargne

Pourquoi planifier sa retraite à deux ?

29 janvier 2010 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les retraités canadiens estiment qu’il est important de discuter avec son partenaire en vue de s’assurer de partager la même vision de l’avenir à deux, selon le sondage de TD Waterhouse sur les couples et la retraite.

Des objectifs divergents

Selon le sondage, 51 % des retraités canadiens affirment n’avoir aucune idée, ou une idée très vague, de ce à quoi ressemblerait la retraite idéale et, parmi les retraités canadiens mariés ou en union de fait, seulement la moitié d’entre eux (51 %) partagent la même vision de la retraite que leur partenaire. Dix-neuf pour cent ont mentionné qu’il y avait un conflit dans leur couple en raison de leurs rêves de retraite divergents.

« La planification de la retraite en tant que couple dépasse le simple fait d’épargner de l’argent : vous devez savoir ce que vous aimeriez faire ensemble, et comprendre que votre vision évoluera au fil du temps », affirme Patricia Lovett Reid, première vice-présidente, TD Waterhouse. La clé d’une retraite épanouie est de discuter de vos objectifs en ce qui a trait à votre mode de vie, et des moyens d’assurer que vos finances vous permettent de les atteindre.»

Se préparer au changement
Le sondage révèle par ailleurs que 34 % des retraités canadiens, mariés ou en union de fait, disent qu’ils se sont rapprochés parce qu’ils passent maintenant plus de temps ensemble. Un Canadien retraité sur cinq (19 %) affirme que l’aspect le plus difficile de la retraite est de ne plus pouvoir faire les mêmes choses qu’avant, en raison d’une baisse de revenus, alors que 14 % disent que c’est plutôt l’adaptation au changement

La définition d’un plan de retraite peut varier d’un retraité à l’autre. Pour 44 % d’entre eux, il s’agit d’évaluer ses objectifs en matière de mode de vie et les moyens financiers permettant de les atteindre; pour 19 %, il s’agit d’établir une stratégie de placements diversifiés; 15 % des retraités considèrent qu’il s’agit de placer de l’argent dans un REER chaque année, et 13 % d’entre eux, qu’il s’agit de contribuer à un régime de retraite des employés

« Un bon plan de retraite est établi en conciliant soigneusement les objectifs relatifs au mode de vie avec les obligations et les possibilités financières, affirme Mme Lovett Reid. J’encourage les Canadiens à évaluer où ils en sont aujourd’hui, d’établir à deux ce qu’ils voudraient faire à la retraite, et de prévoir quel est le chemin à parcourir pour y arriver. »

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000