A A A
Argent

Pourquoi un plan financier est sans valeur ? : un point de vue

21 mars 2010 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

conseil_100Les gens passeraient plus de temps à planifier leurs vacances que leur avenir financier, a lu le journaliste financier Carl Richards, du New York Times, qui présente son point de vue sur la question. Selon lui, de nombreuses raisons expliqueraient cette situation, mais la principale d’entre elles provient de la confusion entre la planification financière et le résultat, le plan lui-même.

Le plan est sans valeur, mais la planification est vitale. Le plan tient intègre une série d’inconnues : le taux d’inflation futur, l’évolution des marchés, la capacité d’épargne, le moment de la retraite, le revenu disponible à la retraite et l’âge du décès. Aussi difficile que soit l’exercice, il est voué à l’échec.

Si on tient pour acquis que le plan échouera, nous pouvons concentrer nos énergies sur la démarche plutôt que sur des hypothèses invérifiables, écrit Carl Richards. Il s’agit alors d’établir un objectif et de corriger le plan en cours de route. Inutile de se concentrer sur le court terme, cela nous inciterait à se concentrer et à s’inquiéter sur des éléments hors de notre contrôle. Une révision aux trois ans devrait suffire, conclut le journaliste.

Loading comments, please wait.