A A A

Poursuite de 200 millions de dollars contre le fonds Crocus

13 juillet 2005 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(13-07-2005)Un recours collectif de 200 millions de dollars a été déposécontre le fonds de travailleurs Crocus, de Winnipeg.

Créé en 1992 par le gouvernement du Manitoba et le Manitoba Federationof Labour, le fonds Crocus avait pour mission d’investir dans des PMEde cette province afin de stimuler la création d’emploi. Depuissa fondation, quelque 33 000 investisseurs y ont placé près de200 millions de dollars.

Crocus est sous séquestre depuis juin dernier. Les autoritésont dû fermer le fonds et instituer une enquête criminelle àla suite d’allégations de manoeuvres administratives douteuses.Entre autres, un prêt de 10 millions de dollars consenti par le Fondsde solidarité FTQ aurait été inscrit dans les livres àtitre d’actif.

Le recours est intenté au nom de Bernard Bellan, un investisseur quidétient 350 actions du fonds. Il réclame le remboursement despertes qu’il a subies à la suite des déboires de Crocus.Les actions du fonds, qui ont atteint un pic de 15 $ en 2000, ne valent plusque 7 $.

Bernard Bellan estime que le prospectus renfermait des informations fausseset trompeuses et que les dirigeants du fonds ont surestimé la valeurdes actifs et celle de l’action.

Le recours vise également le vérificateur PricewaterhouseCoopers,la commission des valeurs mobilières du Manitoba, le cabinet WellingtonWest et le courtier Nesbitt Burns. Les personnes qui ont acheté des actionsdu fonds Crocus entre le 1er octobre 2000 et le 9 décembre 2004 sontadmissibles au recours.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000