A A A
Justice

Poursuite pénale contre Raynald Chevrier

31 janvier 2013 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


L’ex-conseiller Raynald Chevrier devra se défendre contre 6 chefs d’accusation pour pratique illégale de l’activité de courtier et pour avoir procédé à un placement sans détenir de prospectus visé par l’Autorité des marchés financiers (AMF).

Il est passible de 60 000 $ d’amendes.

Raynald Chevrier aurait notamment emprunté des sommes d’argent à ses clients en promettant un taux d’intérêt pouvant aller jusqu’à 10 % par an et se serait également approprié les fonds de ces derniers. Trois investisseurs auraient perdu 35 520 $ dans cette histoire.

Ancien conseiller en sécurité financière dans la région de Vaudreuil-Soulanges, Raynald Chevrier ne détenait aucune inscription lui permettant d’agir à titre de courtier en valeurs et aucun prospectus visé par l’AMF.

En octobre 2012, Chevrier a été radié de façon permanente par la Chambre de la sécurité financière. Il a été reconnu coupable de conflit d’intérêts et d’avoir accaparé à des fins personnelles un montant de plus de 67 000 $ provenant de ses clients. Il utilisait faussement des formulaires de Manuvie pour faire croire à ses clients qu’ils souscrivaient des CPG auprès de Manuvie.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000