A A A
Justice

Poursuite pour placements illégaux : Denis Gariépy réplique

11 octobre 2011 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Le notaire Denis Gariépy réagit à la nouvelle concernant la poursuite pour placements illégaux dont il est l’objet.

Dans un communiqué, il précise que des faits doivent être soulignés. Voici le texte dans son intégralité.

J’exerce la profession de notaire à Drummondville depuis 38 ans. Outre ma licence en droit et mon diplôme en droit notarial j’ai une scolarité de maîtrise en fiscalité. J’ai pratiqué principalement en droit commercial, notamment en redressement d’entreprise et en droit corporatif.

 Comme l’a souligné M. Jean-Pierre Boisvert, journaliste du journal l’Express de Drummondville, suite à la vérification qu’il en a faite, je n’ai aucune tache à mon dossier à la Chambre des notaires et j’entends bien qu’il en demeure ainsi.

Étant donné que certains de mes actes professionnels ont reçu une attention médiatique importante la semaine dernière laquelle a provoqué de nombreuses réactions dans mon entourage, chez nos clients et dans la population, il m’importe de souligner certains faits :

Tout d’abord, l’Autorité des marchés financiers ne m’accuse d’aucune fraude, ni détournement d’argent, ni d’avoir fait croire à des gens que j’étais un courtier en valeurs.

Également, aucun de mes associés professionnels, ceux de mon bureau de notaire à Drummondville, ne sont visés par le dossier.

Si l’AMF est un organisme ayant le pouvoir d’intenter des procédures, heureusement notre système judiciaire est le décideur final et je lui fais entièrement confiance.

Malgré mon ardent désir, vous comprendrez que je dois m’abstenir de tout autre commentaire.

Me Denis Gariépy, notaire

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000