A A A
Justice

Poursuivi pour avoir floué six investisseurs

22 décembre 2010 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

L’Autorité des marchés financiers (AMF) intente une poursuite pénale contre Hooshang Imanpoorsaid, à qui elle réclame des amendes de 376 000 $. Il s’agit d’une somme quatre fois supérieure au minimum prévu par la loi, en raison notamment de « l’abus de confiance » et du « préjudice » dont ont fait l’objet les victimes de l’individu, précise l’organisme dans un communiqué.

Selon l’enquête qu’a menée l’AMF, six investisseurs auraient investi — et perdu — environ 636 000 $ en lui confiant leurs avoirs. Fait à signaler, ces personnes remettaient à Hooshang Imanpoorsaid des chèques d’investissement libellés à son nom personnel.

L’AMF reproche à Hooshang Imanpoorsaid :

– d’avoir illégalement exercé l’activité de courtier en valeurs à 19 reprises;
– d’avoir procédé à des placements illégaux à 13 reprises.

Ces placements, qui consistaient surtout en des titres d’emprunt, étaient assortis de taux d’intérêt pouvant atteindre 18 %. L’AMF reproche en outre à l’individu d’avoir, à deux reprises, « transmis des informations fausses ou trompeuses aux investisseurs en mentionnant à certains d’entre eux que le placement était garanti ».

Les fonds récoltés illégalement auprès des investisseurs servaient à financer des sociétés dont la mission était d’expédier des marchandises à l’étranger, notamment en Iran.


Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000