A A A

Poussée de l’inflation en mai

20 juin 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

La flambée du prix de l’essence a contribué à faire augmenter l’inflation en mai dernier au Canada. Le taux d’inflation a grimpé à 2,2 %, comparativement à 1,7 % en avril, rapporte Statistique Canada.

Au Québec, la croissance des prix à la consommation s’est établie à 2,3 %, comparativement à 1,8 % en Ontario.

Les marchés ont réagi négativement à cette nouvelle. L’indice S&P/TSX de la Bourse de Toronto a fléchi de près de 2 % pour terminer la séance à 14 790 points.

L’accélération d’un demi-point en un mois a été la plus prononcée depuis septembre 2007, a calculé l’agence fédérale. Cette hausse notable du taux d’inflation s’explique principalement par les augmentations significatives des prix de l’essence. Dans l’ensemble du Canada, ils étaient plus élevés de 15 % en mai dernier qu’en mai 2007. Au Québec, ils l’étaient de 17,2 %.

Il faut dire que le prix du pétrole brut a presque doublé entre mai 2007 et le mois dernier, ce qui a poussé substantiellement les prix de l’essence dans l’ensemble du pays, surtout dans les provinces centrales.

« L’inflation devra être surveillée de près au cours des prochains mois. Déjà, les relevéshebdomadaires sur les prix de l’essence à la pompe indiquent une hausse mensuelle moyenne d’environ 5,0 % en juin. Si l’on ajoute à cela l’augmentation anticipée des prix des autres biens et services, le taux annuel d’inflation totale pourrait s’élever à près de 2,9 % en juin. On s’approche rapidement de la cible supérieure de la Banque du Canada (3 %) », a souligné Benoit P. Durocher, économiste au Mouvement Desjardins.

Par ailleurs, les prix du mazout et des autres combustibles, qui sont des produits dérivés du pétrole, se sont accrus de 49,3 % en mai par rapport à l’année précédente. Il s’agit de la hausse la plus rapide observée depuis mars 2003. La hausse sur 12 mois des prix du mazout et des autres combustibles la plus marquée a été affichée au Québec, ayant été de 60,4 %.

En excluant le prix de l’essence, la croissance sur 12 mois de l’indice des prix à la consommation a été de 1,6 %. La hausse des coûts d’intérêt hypothécaire et l’augmentation du prix des logements neufs ont été à la base de cette poussée de l’inflation.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000