A A A

Première crise économique des jeunes conseillers : pas de panique ! (volet 1)

17 novembre 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

De nombreux jeunes conseillers vivent leur première période de ralentissement économique. Comment s’en sortent-ils, notamment avec leurs clients ? Conseiller.ca vous offre le premier d’une série de trois articles sur le sujet.

La plupart des conseillers d’expérience n’en sont pas à leur première crise économique. À la différence de leurs aînés, les plus jeunes ne peuvent pas s’appuyer sur leur propre expérience personnelle pour convaincre leurs clients de conserver leurs placements, dans ce qui est sans contredit la plus forte baisse du marché que cette génération ait jamais connue.

Lueur d’espoir : la constance

Il existe toutefois un élément positif dans tout ce marasme. Si vous avez trouvé ces clients vous même au départ, vous pourrez alors les convaincre de ne pas vous lâcher, compte tenu évidemment que vous n’aurez pas modifié le type de conseils que vous leur avez prodigués pendant cette baisse. En effet, vous les avez convaincus de la marche à suivre au tout début. Mais alors, si vous changez votre fusil d’épaule en cours de route, et que vous n’avez donc plus confiance en vos propres conseils d’origine, alors pourquoi devraient-ils rester vos clients ?

Loading comments, please wait.