A A A
Argent

Prendre sa retraite? Jamais!

19 septembre 2013 | Anaïs Chabot | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Dix-sept pour cent (17 %) des travailleurs canadiens affirment ne pas envisager de prendre leur retraite. C’est ce qui ressort d’une récente étude menée par la HSBC et intitulée La vie après le travail.

Le Canada fait partie des pays où la proportion de travailleurs qui pensent ne jamais pouvoir prendre leur retraite est la plus élevée, la moyenne mondiale étant de 12 %. Seuls les États-Unis (18 %) et le Royaume-Uni (19 %) devancent le Canada à ce chapitre.

Fait inquiétant, parmi les retraités canadiens actuels, 40 % confirment ne pas s’être assez bien préparés ou ne pas s’être préparés du tout à cette période de leur vie. Plus d’un retraité sur dix (14 %) croit qu’il devra retourner sur le marché du travail pour subvenir à ses besoins.

Cependant, 54 % des retraités au pays confirment avoir pris des mesures en vue de la retraite, qui s’avèrent aujourd’hui suffisantes. Et, parmi les retraités qui affirment ne pas pouvoir vivre la retraite dont ils rêvaient, 54 % considèrent que c’est parce que leurs revenus sont moins élevés que prévu.

Le pourcentage de travailleurs n’envisageant pas de prendre leur retraite est encore plus élevé chez les personnes vivant seules. Environ 24 % des travailleurs divorcés ou séparés croient qu’ils ne prendront jamais leur retraite, soit 4 % de plus que la moyenne mondiale.

Pas seulement de mauvaises nouvelles

L’étude de HSBC n’est pas seulement pessimiste, puisqu’on y apprend que certains travailleurs approchant de l’âge de la retraite souhaitent rester sur le marché du travail pour des raisons autres que financières, comme le fait de rester actifs physiquement et mentalement (47 %), par amour de leur travail (41 %) et pour pouvoir faire doucement la transition vers la retraite (35 %).

« Les gens souhaitent ralentir le rythme à mesure qu’ils vieillissent et si certains se réjouissent à l’idée de continuer à travailler, ce n’est pas le cas de tous. Alors que certaines personnes considèrent qu’une retraite confortable s’inscrit dans l’ordre naturel des choses, ce n’est pas le cas pour une partie croissante de la population, explique  Betty Miao, vice-présidente à la direction, services bancaires de détail et gestion de patrimoine, Banque HSBC Canada. Les travailleurs d’aujourd’hui doivent se préparer à la retraite le plus tôt possible pour s’assurer un avenir moins incertain. Au quotidien, toutes les raisons sont bonnes pour mettre la priorité sur les dépenses à court terme et négliger la planification à long terme, mais plus on commence à économiser tôt, moins il sera nécessaire de se tourner vers le travail à la retraite. »

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000