A A A
Économie

Prévisions de la TD pour les marchés en 2012

16 décembre 2011 | Fabrice Tremblay | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Malgré le vent d’incertitude qui souffle en provenance d’Europe, la Banque TD se montre résolument optimiste dans ses prévisions pour 2012. L’institution financière prévoit ainsi une hausse des actions, tant américaines que canadiennes. Les rendements obligataires devraient par ailleurs rester modestes.

Dans son bulletin « Perspective d’investissement 2012 », TD Waterhouse fait six prévisions touchant à différents secteurs des marchés financiers :

1. Les actions américaines devraient poursuivre leur hausse en 2012
Malgré plusieurs difficultés macro-économiques, les facteurs positifs que l’on pouvait relever pour le marché boursier américain en 2011 seront toujours présents en 2012. Les États-Unis devraient ainsi afficher une croissance modérée, se situant entre 2 % et 3 %. Les taux d’intérêt, ainsi que l’inflation, demeureront bas. Selon la TD, « les évaluations boursières sont raisonnables compte tenu des bénéfices estimatifs des sociétés du S&P 500 ». Les actions représentent donc une bonne valeur par rapport aux titres à revenu fixe. On note que le ratio bénéfice-cours connaît le plus grand écart par rapport aux rendements obligataires depuis 25 ans.

2. Les actions américaines à grande capitalisation devraient dominer
Ces grandes sociétés ont la possibilité de générer un rendement global reposant en grande partie sur des dividendes significatifs et en hausse.

3. Les actions canadiennes devraient repartir à la hausse
L’indice composé S&P/TSX devrait enregistrer un rendement se situant légèrement sous la barre des 10 %, soutient la TD. La croissance de l’économie et la croissance des bénéfices des compagnies seront quand même modérées en 2012. Les secteurs moins sensibles à la conjoncture devraient ainsi compter parmi les meilleurs placements.

4. Le rendement des obligations canadiennes sera modeste
Dans le secteur obligataire, le rendement devrait être de l’ordre de 1 % à 3 %. Ces faibles rendements pourraient cependant augmenter quelque peu si « la recherche de la sécurité se fait moins pressante », dit la TD. Pour les investisseurs plus tolérants face au risque, les obligations à rendement élevé constituent aujourd’hui une valeur intéressante.

5. Parmi les marchés internationaux, l’Europe du Nord est à cibler
Peut-être parce que les nouvelles ont été mauvaises dans ce coin du monde pendant l’année 2011, les investisseurs pourraient obtenir des rendements intéressants. Selon la TD, « le point de mire devrait demeurer les actions des sociétés à forte capitalisation ayant une portée mondiale dans les secteurs défensifs ». Pour ces actions, les ratios cours-bénéfices sont bas puisque les mauvaises nouvelles sont déjà anticipées.

6. Amélioration des rendements dans les marchés émergents
Après avoir obtenu des résultats inférieurs à ceux de l’ensemble des marchés mondiaux en 2011, les évaluations des titres de marchés émergents deviennent plus intéressantes.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000