A A A
Techno

Prudence face à Simon Vodovos

6 juin 2013 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Vos clients doivent se méfier des sollicitations qu’effectue Simon Vodovos sur des sites internet et des petites annonces en ligne. Ce pseudo-conseiller incite les consommateurs à investir auprès de Vilaron compagnie inc., un prétendu gestionnaire de fonds.

L’Autorité des marchés financiers (AMF) prévient que ni Vodovos ni Vilaron compagnie inc. ne sont inscrits sous quelque titre que ce soit.

Le régulateur a demandé au Bureau de décision et de révision de prononcer des ordonnances d’interdiction afin que cessent ces activités de sollicitation, une ordonnance de fermeture du site web de Vilaron et d’imposer à Simon Vodovos et à la société Vilaron compagnie inc. des pénalités qui totalisent 15 000 $ pour exercice illégal et transmission d’information fausse ou trompeuse.

L’AMF est particulièrement inquiète des faits suivants :

  • Simon Vodovos ne possède aucune compétence reconnue en matière de fonds d’investissement. Il est néanmoins l’âme dirigeante de Vilaron.
  • Vilaron sollicite activement la participation du public à l’aide d’un prospectus contenant de fausses informations.
  • Simon Vodovos s’est approprié l’identité d’une personne afin d’atteindre ses objectifs douteux.

 

À lire :
Laxisme dans la surveillance : 40 000 $ d’amendes

Produits dérivés : prudence vis-à-vis de Gerry Otis

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000