A A A
Affaires

Psychologie financière : comment éviter les erreurs de placement ?

15 mai 2010 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

questions_364Tous connaissent la stratégie qui consiste à acheter à bas prix et revendre ensuite au prix fort. Mais dans les faits, on observe encore beaucoup d’achats faits au haut du marché et des ventes à bas prix. Comment expliquer de tels comportements ? Pourquoi des gens intelligents prennent-ils des décisions irrationnelles ? Surtout, comment évite-t-on de tomber dans le panneau ?

Jason Zweig, l’auteur du livre Your Money and Your Brain répond à ces questions à la lumière des dernières recherches dans le domaine de l’économie comportementale. Dans un entretien avec Christine Benz de Morningstar, il propose quelques trucs aux conseillers pour éviter que leur cerveau ne leur joue des tours.

Quelles sont ces erreurs ?

  • Trop transiger

Les conseillers qui ont toujours les yeux rivés sur leurs écrans à surveiller leurs placements seront beaucoup plus tentés de réagir au moindre sursaut boursier. Mieux vaut limiter le temps passé à surveiller les marchés et privilégier un échéancier pour rééquilibrer les portefeuilles (une fois par trimestre devrait suffire). Cette discipline vous fera économiser du temps et des frais (transactionnels, par exemple).

  • Ne jamais rééquilibrer

L’autre extrême n’est pas non plus la bonne solution. Les portefeuilles qui ne sont jamais rééquilibrés verront leur profil de risque changer de manière importante avec le temps. Les actifs (secteurs) les plus performants domineront le portefeuille et inversement les secteurs les moins attrayants (sous-évalués peut-être) seront sous-pondérés. Au moins une révision annuelle est suggérée, mais le rééquilibrage ne doit se faire qu’en cas de déviation importante.

  • Hésiter à vendre

Quand un titre performe bien, on espère que ça dure indéfiniment. Pourquoi vendre si ça monte ? Dans ces conditions, on ne souhaitera jamais vendre. Cette décision devrait être réfléchie. Mieux vaut déterminer si c’est le bon moment de vendre plutôt que de se demander si c’est le meilleur moment.

On a également tendance à garder trop longtemps un titre qui traîne de la patte et ne performe pas comme espéré. C’est qu’on voudrait faire ses frais ou récupérer sans perdre… Mieux vaut reconnaître quand la situation (le fondamental) change et ainsi limiter les pertes.

  • Acheter le secteur à la mode

Quand tout le monde (même votre voisin) achète un même titre, un même secteur, mieux vaut se méfier. Rappelez-vous de l’engouement médiatique des titres technologiques avant le passage à l’an 2000. La bulle techno s’est dégonflée aussi vite au printemps suivant… Parfois, jouer de prudence (approche contrarian) peut être plus payant à long terme.

  • Négliger les ratios frais de gestion

Les ratios de frais de gestion (RFG) peuvent faire une différence importante sur le rendement net du portefeuille de vos clients. Aux États-Unis, les études montrent que les produits dotés de RFG plus faibles performent mieux à long terme. Le directeur de la recherche sur les fonds communs à Morningstar, Russel Kinnel explique : « Sur une période de 10 ans, les fonds d’action dont les ratios de frais annuels figurent parmi les 20 % les plus modestes dans leur catégorie ont 1,4 fois plus de chances de se surclasser et de survivre à ceux du deuxième quintile le moins cher. Et les produits les moins dispendieux ont 2,5 fois plus de chances de se surclasser et de survivre à ceux dont les frais s’inscrivent dans les 20 % les plus élevés de leur catégorie. »

  • Analyser ses comptes individuellement

Gérer séparément les comptes REER, CELI et autres comptes imposables tout en ayant un même objectif peut engendrer des problèmes de répartition et de chevauchement entre les fonds et les actions que vous détenez.

Pour avoir une vue d’ensemble de tous vos comptes, Morningstar vous propose de créer un portefeuille combiné en allant directement sur leur site (Morningstar.ca). L’outil Anatomie du portefeuille vous permettra de voir la répartition globale et les pondérations combinées de tous vos actifs.

Loading comments, please wait.