A A A
Baisse économique

Quand on ne croit plus au « Buy and Hold »

24 septembre 2012 | Cimon Plante | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Beaucoup d’investisseurs n’ont plus la conviction qu’ils peuvent s’enrichir en optant pour la stratégie connue sous le nom de « Buy and Hold ». Cette stratégie amène un épargnant à détenir à long terme des titres de sociétés boursières.

De nos jours, la stratégie d’achat à long terme a été troquée pour la spéculation à court terme.

Dans sa lettre financière Crosscurrents, l’analyste Alan Newman a mentionné en début d’année que la durée moyenne de détention d’un titre entre 1926 et 1999 était d’environ quatre ans. Cependant, à la suite de l’explosion des transactions électroniques, de l’éclatement de la bulle technologique et du marché de l’immobilier, cette période de détention est maintenant de moins de quatre mois.

Si l’on cherche sur le site web de Google l’expression anglophone « Is Buy And Hold Dead? », plus de 78 millions de résultats s’affichent. Il est assez clair que beaucoup, au sein du monde de l’investissement, estiment que la stratégie d’achat à long terme est fondamentalement disparue.

Par contre, l’auteur Richard Bernstein, dans son livre Navigate the Noise – Investing in the New Age of Media and Hype, a fait remarquer que le rendement des placements peut être lourdement touché par des stratégies fondées sur une vision à court terme. Les données démontrent clairement que plus la période de détention d’un titre est longue, plus la probabilité de rendement positif est élevée. Cette conclusion reste toujours valide, 11 ans après la parution de ce livre.

Vous pourrez vérifier cette affirmation en analysant le tableau ci-dessous, qui démontre les probabilités de pertes en investissant dans le marché américain durant une période donnée.

J’ai rédigé le présent commentaire afin de vous donner mon avis sur différentes solutions et considérations en matière d’investissement susceptibles d’être pertinentes pour votre portefeuille de placements. Ce commentaire reflète uniquement mes opinions et peut ne pas refléter celles de Banque Nationale Groupe financier. En exprimant ces opinions, je m’efforce d’appliquer au mieux mon jugement et mon expérience professionnelle du point de vue d’une personne appelée à suivre un vaste éventail de placements. Par conséquent, le présent rapport représente mon opinion éclairée et non une analyse de recherche produite par le Service de recherche de la Financière Banque Nationale.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000