A A A
Épargne

Quatre erreurs que font les investisseurs fortunés

13 février 2012 | La rédaction | Mis à jour le 11 juillet 2013 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Se créer une fortune personnelle est certainement difficile : cela demande sans doute de l’intelligence, de la discipline, du travail acharné. Mais plusieurs personnes qui ont des avoirs nets élevés pourraient le confirmer : rester aussi riche est souvent encore plus difficile.

Le conseiller Thane Stenner, directeur chez Richardson GMP a confié au Globe and Mail les principales erreurs qu’il a vu des investisseurs fortunés commettre.

1. Tout miser sur un placement
C’est l’erreur la plus courante chez les investisseurs riches. Comme au poker, plusieurs sont tentés par une stratégie de type « All in ». Souvent, c’est précisément de cette manière qu’ils ont construit leur fortune. C’est un comportement que l’on observe souvent chez les propriétaires d’entreprise. Ceux-ci sont habitués à concentrer tous leurs avoirs au même endroit pendant de nombreuses années.

« J’ai remarqué que plusieurs investisseurs fortunés ont la création de valeur imprimée dans leur ADN. Passer à un mode de préservation de la valeur est en quelque sorte contre leur nature », affirme M. Stenner.

2. Trop d’endettement ou de levier
La plupart des personnes fortunées savent que l’endettement est une arme à double tranchant, qui peut être redoutable si l’on s’en sert mal. « Bien sûr, j’ai vu quelques riches familles emprunter pour soutenir un style de vie luxueux. Mais il s’agit d’exceptions à la règle », souligne Thane Stenner. Emprunter pour investir est par contre une pratique fréquente chez les investisseurs fortunés. Les individus riches acceptent de contracter une dette importante lorsqu’ils identifient une opportunité de placement exceptionnelle. Il arrive que cela tourne au désastre financier.

Dans les dernières années, plusieurs investisseurs aux États-Unis se sont ainsi retrouvés dans une situation pénible. Le problème n’était pas nécessairement du côté de la performance de leur placement, mais plutôt du côté de leur banque. Plusieurs institutions financières ont rappelé une grande quantité de prêts afin de solidifier leur bilan. Ces investisseurs ont ainsi dû vendre leurs avoirs au plus mauvais moment…

3. Persister dans un mauvais investissement
Les personnes qui se sont bâti une fortune ont souvent le sens de la contradiction. Ils aiment investir dans des occasions d’affaires que les autres ne semblent pas voir. Mais il leur arrive aussi de se tromper.

« Au courant de la dernière année, j’ai vu quelques investisseurs fortunés ajouter de l’argent dans un mauvais placement, alors que le choix logique aurait été de vendre et de passer à autre chose », affirme le conseiller. Certains de ces investisseurs ont du mal à reconnaître qu’ils se sont trompés, ou ils tiennent à tout prix à réaliser une bonne affaire que les autres n’arriveraient pas à voir…

4. Ne pas investir dans son chez-soi, sa famille, sa vie
M. Stenner souligne que chaque année, il fait face à des clients fortunés qui vivent des problèmes familiaux. Cette expression un peu générale inclut un grand nombre de situations qui ont un impact sur les finances d’une personne : un divorce, un litige sur un héritage, une planification successorale problématique, un problème de santé, etc.

« Cela peut sembler un peu quétaine ou vieux jeu, mais je l’ai observé trop souvent pour ne pas le souligner : ne pas investir dans sa vie personnelle, son mariage, ses enfants et son bonheur personnel est souvent la plus grande erreur financière que vous pouvez faire, peu importe la valeur nette de vos avoirs », conclut M Stenner.

Loading comments, please wait.