A A A

Québec : toujours pas de récession

29 septembre 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

L’économie québécoise n’est pas en récession, selon les données économiques de l’Institut de la statistique du Québec.

En effet, après un recul de 0,8 % au premier trimestre de 2008, le produit intérieur brut (PIB) québécois a crû à un taux annualisé de 0,9 % au deuxième. Pour qu’une économie soit considérée comme en récession, son PIB doit avoir baissé pendant deux trimestres d’affilée.

La hausse de l’investissement au Québec, la consommation soutenue des ménages et la robustesse de la demande intérieure expliqueraient ces données positives. Elles seraient toutefois atténuées par les exportations décroissantes de la province.

Cette hausse de la croissance du PIB au deuxième trimestre vient confirmer les propos de Jean Charest, jeudi, qui écarte toute possibilité de récession au Québec, malgré la crise financière qui frappe les États-Unis.

Sur le plan canadien, le PIB du Québec a crû au-delà du PIB moyen de l’ensemble des provinces, qui est de 0,3 %. Cette situation provient essentiellement du fort ralentissement en Ontario, dont l’économie représente 40 % du PIB canadien, et ce, malgré la formidable performance économique de l’Alberta et de la Saskatchewan.

Même si son PIB a augmenté, l’économie du Québec a fortement ralenti depuis le début de 2008. La semaine dernière, des économistes de Desjardins prédisaient que l’économie et la croissance économique de la province stagneront jusqu’à la fin de l’année et probablement pour une partie de 2009, sans que le Québec vive nécessairement de récession.

Loading comments, please wait.