A A A
Entente

Qui sont les femmes les plus puissantes de l’industrie financière?

27 novembre 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Plusieurs dirigeantes d’institutions financières font partie des finalistes des prix Top 100 2014 des Canadiennes les plus influentes au pays, organisé par le Réseau des femmes exécutives (WXN).

Les prix remis par le WXN viennent récompenser les réalisations professionnelles de dirigeantes partout au pays, tant dans le secteur privé que dans le secteur public et celui des organismes à but non lucratif.

Les lauréates de cette année seront honorées lors de la 12e cérémonie annuelle de remise des prix, qui se tiendra à Toronto aujourd’hui.

Au Québec, les prix des dirigeantes – Banque Scotia seront décernés à :

  • Christiane Bergevin, vice-présidente exécutive, Partenariats Mouvement et développement d’affaires, Bureau de la présidence, chez Desjardins ;
  • Manon Brouillette, présidente et chef de la direction de Vidéotron ;
  • Diane Giard, première vice-présidente à la direction, Particuliers et Entreprises, à la Banque Nationale ;
  • Johanne Lépine, première vice-présidente et chef de l’Est du Canada chez Aon Reed Stenhouse et présidente et chef de la direction chez Aon Parizeau.

Le prix des futures leaders – Telus a été remis à Annipier Simard, directrice principale chez Deloitte ; le prix des leaders du secteur public – PwC, est allé à Gertrude Bourdon, directrice générale du CHU de Québec ; le prix des Pionnières et faiseuses de tendances – Financière Sun Life est revenu à Désirée McGraw, présidente et directrice générale de la Fondation Jeanne-Sauvé.

Enfin, la lauréate du prix du Panthéon des cent Canadiennes les plus influentes est Isabelle Hudon, chef de la direction de la Financière Sun Life au Québec.

Parmi la liste des 100 femmes les plus influentes selon le classement du WXN, on trouve aussi Charyl Galpin, récemment nommée chef à BMO Nesbitt Burns, Stephani Kingsmill, première vice-présidente, ressources humaines et communications à Financière Manuvie, et deux dirigeantes de la Banque CIBC, Laura Dottori-Attanasio, première vice-présidente à la direction et chef de la gestion du risque, et Christina Kramer, vice-présidente à la direction, Distribution détail et Stratégie des canaux.

Plusieurs dirigeantes de RBC figurent également au palmarès : Emily Jelich, vice-présidente et conseillère générale associée ; Linda Mantia, vice-présidente directrice, Cartes, paiements et numérisation ; Kim Mason, présidente régionale pour le Grand Toronto ; et Kathleen Taylor, présidente du Conseil de la banque.

La rédaction vous recommande :

 

 

 

 

 

 

 

 

Loading comments, please wait.