A A A
Certificat

Quinze conseils pour bâtir un CV efficace

17 juin 2011 | André Giroux | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

pile_documents_travail_425
La firme de recrutement Robert Half étant notamment spécialisée dans les domaines de la finance et de la comptabilité, le magazine Conseiller lui a demandé d’éclairer ses lecteurs sur la façon la plus efficace de préparer un curriculum et le document qui l’accompagne impérativement : la lettre de présentation. Guy Adam, directeur de succursale de la région de Laval pour Robert Half offre les 15 conseils suivants :

1. Pour chaque poste affiché, 200 curriculum vitæ sont reçus et environ 60 secondes sont consacrées à l’évaluation de chacun d’eux. Il faut donc être concis et clair.

2. Les coquilles dans les documents, ça ne pardonne pas. Faites-vous relire par un ami sûr au besoin.

3. La lettre de présentation devrait témoigner de la connaissance de l’entreprise (type de marché, concurrents, mission) et préciser sobrement et sommairement en quoi le candidat possède les connaissances et l’expertise pour aider l’entreprise à progresser.

4. Le candidat a avantage à adapter sa lettre de présentation à l’offre d’emploi en y reprenant les mots-clés (leadership, esprit de collaboration, etc.).

5. La rédaction de la lettre de présentation ne constitue pas l’occasion propice pour imiter les grandes envolées de Molière : les mots simples et les phrases courtes demeurent les plus efficaces.

6. La lettre de présentation présente des phrases complètes, le style télégraphique étant réservé au curriculum vitæ.

7. Le CV (et non le résumé) ne devrait pas dépasser trois pages, incluant un sommaire de deux ou trois phrases qui présente les éléments clés des qualifications, de l’expertise et des accomplissements du candidat.

8. Sauf pour un candidat en début de carrière, l’expérience professionnelle est préférablement décrite de manière chronologique.

9. Sous chaque poste occupé, le candidat précise les mandats et les résultats obtenus, le contexte et la durée de l’emploi. Exemples : gestion d’une équipe de dix personnes pendant cinq ans au cours desquelles il n’y a eu aucun roulement; gestion d’un budget de trois millions de dollars; proposition de gestion de dossiers qui a permis d’épargner 35 000 $ par année, etc.

10. La section du CV portant sur l’éducation n’indique que le dernier niveau scolaire fréquenté et le diplôme obtenu.

11. La section « Divers » indiquera les compétences reliées au poste, dont la connaissance de langues étrangères, par exemple. Il est de moins en moins requis de mentionner ses loisirs et le bénévolat ne comportant aucune valeur ajoutée pour le poste convoité.

12. Les expériences de graphisme attendront, la sobriété a meilleur goût. La forme abrégée (« point form ») devrait être représentés par des puces noires, en évitant les flèches, les étoiles et autres signes qui pourraient déphaser la présentation lors de la transmission.

13. Afin d’éviter les mauvaises surprises au récepteur du courriel, enregistrez votre curriculum en « lecture seulement »; les accents ne deviendront pas des « ? » par inadvertance.

14. Certaines entreprises utilisent des logiciels pour filtrer les curriculum et lettres de présentation à l’aide de mots-clés. Par conséquent, relisez le point 4.

15. Un sondage révélait récemment que 86 % des recruteurs apprécient une démarche de suivi par un candidat, ce qui démontre ainsi son intérêt pour le poste. Seulement 4 % des recruteurs sont d’avis contraire. À moins… d’avis contraire, quelques jours après l’envoi du curriculum vitæ, communiquez avec l’employeur pour vérifier s’il l’a bien reçu et demander s’il a des questions à poser.

Bonne chance!

Cet article est tiré de l’édition de juin du magazine Conseiller. Consultez-le en format PDF.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000