A A A
Argent

Radiation provisoire immédiate d’un conseiller

26 juin 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Le comité de discipline de la Chambre de la sécurité financière (CSF) a ordonné la radiation provisoire immédiate de M. Raymond Perras (certificat no 126592). L’homme exerce ses activités à titre de conseiller en sécurité financière depuis près de 50 ans.

Entre mars et novembre 2014, M. Perras, 86 ans, s’est placé en situation de conflit d’intérêts en empruntant à deux clients, et ce, en plusieurs occasions, des sommes totalisant 4 500 $ et en faisant par la suite défaut de les rembourser (7 chefs d’infraction).

Dans sa décision, le comité de discipline souligne que les infractions reprochées à M. Perras auraient été commises alors qu’il avait déjà, par le passé, reçu une mise en garde de la CSF précisant qu’il était interdit d’emprunter de l’argent à ses clients. Il s’agit de faits « extrêmement inquiétants », selon la CSF.

Pour le comité de discipline, l’appropriation de fonds représente l’infraction la plus grave qu’un représentant puisse commettre et porte une grave atteinte à la raison d’être de la profession.

Il a donc ordonné la radiation provisoire immédiate de M. Perras, et ce, jusqu’à ce qu’un jugement final soit rendu à l’égard de la plainte disciplinaire.

La rédaction vous recommande :

 

 

 

 

 

 

 

 

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques