A A A
Justice

Irène Hornez de nouveau temporairement radiée

20 juillet 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Le comité de discipline de la Chambre de la sécurité financière a radié, pour une période de six mois, Irène Hornez (certificat no 116499, BDNI no 1788611).

Au moment des faits reprochés, qui se sont déroulés à Montréal, elle exerçait ses activités à titre de conseillère en sécurité financière et de conseillère en assurance et rentes collectives.

Irène Hornez a été reconnue coupable d’avoir sollicité et conseillé trois clients pour qu’ils demandent à Luc Chartrand, son conjoint de l’époque, d’effectuer des opérations portant sur des formes d’investissement telles que des valeurs mobilières, titres et options, pour des sommes totalisant environ 31 000 $, alors que ni elle ni son ex-conjoint n’y étaient autorisés en vertu de leur certification (3 chefs d’infraction).

Au début des années 2000, M. Chartrand et Mme Hornez tenaient un club de placements, CHIL.

PAS D’INDEMNISATION

Les trois clients ont également perdu la totalité de leurs investissements et n’ont pu être dédommagés par le Fonds d’indemnisation des services financiers étant donné qu’il s’agissait d’un exercice illégal de l’activité de courtier en plein exercice.

Le comité de discipline souligne que les faits reprochés sont de nature à discréditer la profession aux yeux du public. De plus, Mme Hornez a déjà été radiée pour une période d’un mois par la Chambre pour avoir fait défaut d’agir avec compétence et professionnalisme envers un client, en ne s’assurant pas que le produit qu’elle lui faisait souscrire correspondait à sa situation financière.


La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques