A A A
Justice

Radié 5 ans pour un détournement de… 210 $

10 juillet 2012 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Qui vole un œuf vole un bœuf, dit le proverbe. L’ex-conseiller Souphavanh Savann (certificat 188477) a appris à ses dépens que ces mots peuvent avoir des applications bien réelles. Une infraction en apparence mineure lui vaut une radiation de cinq ans des rangs de la Chambre de la sécurité financière.

En novembre 2010, ce représentant en assurance contre la maladie ou les accidents, qui exerçait ses activités sur la Rive-Nord de Montréal, s’est approprié pour ses fins personnelles la somme de 210 $ que lui avait confiée un client qui croyait ainsi payer ses primes d’assurance à la Combined d’Amérique.

Quelque temps après, l’assureur informe son client du défaut de paiement de ses primes. Étonné, ce dernier communique avec la Combined d’Amérique pour lui dire qu’il a pourtant donné l’argent à Souphavanh Savann et que ce dernier lui a même remis un reçu le confirmant.

L’assureur entreprend une enquête et découvre le pot aux roses. Il congédie son représentant et en informe la Chambre, ce qui lui vaut une plainte en déontologie.

Lors de son témoignage devant le comité de discipline, Souphavanh Savann a déclaré qu’il vivait alors une période difficile au plan financier et que le montant détourné a servi à « payer l’épicerie ».

Cinq ans de radiation pour une appropriation de 210 $, n’est-ce pas excessif? Pas du tout, note le comité de discipline. La faute commise était grave. « Indépendamment du montant, l’appropriation de fonds est l’une des infractions les plus sérieuses que puisse commettre un représentant puisqu’elle porte directement atteinte à l’image de la profession », conclut-il.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000