A A A
Justice

Radiée à vie pour avoir pigé dans le compte de son ami

3 septembre 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

La désormais ex-conseillère en épargne collective Soraya Astouati (certificat no 186047, BDNI no 2504241) vient d’être radiée de façon permanente par le comité de discipline de la Chambre de la sécurité financière. Elle aurait subtilisé des milliers de dollars à un client au cours des dernières années.

L’intimée a été reconnue coupable des deux chefs d’infraction, soit d’avoir imité la signature d’un client sur des bordereaux de retraits et de s’être approprié à des fins personnelles la somme de 46 840 $ de comptes appartenant à ce dernier.

Preuve que ces infractions ne sont pas le résultat d’un simple coup de tête, Soraya Astouati aurait, à 40 reprises, contrefait la signature de son client afin de s’approprier, à chaque fois, des sommes variant entre 100 $ et 3 000 $ entre les mois de mai 2011 et de mars 2013.

Mis au courant de ces manquements aux règles de la profession, son employeur l’a congédiée autour de la mi-avril 2013.

LA MAIN DANS L’ENGRENAGE

Dans un bref témoignage livré lors de sa comparution devant le comité de discipline, Mme Astouati a expliqué que le client dont elle avait détourné les fonds était un ami. Elle aurait agi au départ en se disant qu’elle allait le rembourser, mais aurait alors « mis la main dans un engrenage » dont elle n’a pas pu se dégager, selon les documents rendus publics.

Malgré le fait que l’ex-conseillère ait remboursé à l’institution financière qui l’employait alors les sommes qu’elle a détournées, la gravité des infractions commises ne fait aucun doute, peut-on lire dans la décision.

Les actes qu’elle a posés, multiples et répétés, ont été commis de façon préméditée, réfléchie, volontaire et voulue.

Outre sa radiation permanente, elle devra aussi payer des débours encourus.


La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques