A A A
Économie

Ralentissement de la croissance en Chine

21 juin 2013 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

La Chine a enregistré en juin le plus fort recul de sa production manufacturière depuis neuf mois, rapporte la Banque HSBC. Selon elle, il s’agit d’un signe éloquent que l’économie de l’empire du Milieu ralentit.

L’indice PMI des directeurs d’achat publié par HSBC est tombé à 48,3 en juin contre 49,2 en mai. Un chiffre supérieur à 50 marque une expansion de l’activité manufacturière, tandis qu’un indice inférieur indique une contraction.

Ce fléchissement fait suite à la contraction qui était déjà beaucoup plus forte que prévue en mai, l’indice PMI de 49,2 ayant nettement franchi à la baisse la prévision initiale de 49,6.

« Les secteurs manufacturiers sont tirés à la baisse par la détérioration de la demande extérieure, la modération de la demande intérieure et les pressions croissantes au déstockage », a commenté HSBC.

L’indice PMI, ainsi que d’autres indicateurs des directeurs d’achats sont des éléments clés pour suivre l’évolution de l’économie chinoise, numéro deux mondiale.

La contraction de la production manufacturière chinoise en mai était la première depuis sept mois.

Au 1er trimestre, la croissance du PIB chinois est retombée à 7,7 % en rythme annuel, après un léger rebond à 7,9 % au 4e trimestre 2012.

L’an dernier, la Chine a connu sa plus faible croissance en 13 ans, à 7,8 %. Pékin a fixé pour 2013 un objectif de croissance de 7,5 %, soit le même niveau que l’an passé.

Loading comments, please wait.