A A A
Économie

Ralentissement de l’investissement étranger au Canada

17 octobre 2011 | Anaïs Chabot | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

7,9 milliards de dollars. C’est le montant qu’ont totalisé les investissements étrangers en titres canadiens en août. Les investisseurs canadiens ont quant à eux acheté pour près de 2 milliards de dollars de titres étrangers, surtout américains, lors de la même période, selon les données rendues publiques par Statistique Canada.

Les non-résidents continuent tout de même d’acheter des titres canadiens
Les non-Canadiens ont acheté pour 6 milliards d’obligations canadiennes au mois d’août dernier, le montant le plus important en trois mois. Mais c’est nettement moins que pour la même période en 2010. Les investissements étrangers dans les obligations canadiennes ont diminué de moitié depuis l’année dernière.

Les émissions les plus populaires en août sont celles qui ont été émises par les entreprises publiques fédérales et les administrations publiques provinciales et libellées en devises étrangères.

Les bons du Trésor toujours populaires, mais pas les actions
Pour un deuxième mois consécutif, les étrangers ont acquis de nombreux bon du Trésor canadiens. Des 1,6 milliard de dollars d’instruments du marché monétaire canadien acquis par des non-résidents, la grande majorité étaient des bons du Trésor.

On ne peut pas dire la même chose pour les actions canadiennes. En juillet, les non-résidents avaient acheté 2,8 milliards d’actions canadiennes. Ce montant a chuté à 306 millions en août.

Et les investisseurs canadiens…
Les Canadiens se sont encore départis d’obligations et de titres étrangers au mois d’août. Seule exception, les actions américaines, que les Canadiens continuent d’acquérir, malgré la crise.

 

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000