A A A
Épargne

Raymond James continue de recommander les fonds immobiliers

16 janvier 2013 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Le courtier Raymond James continue de recommander à ses clients d’investir dans les fonds de placement immobilier (FPI).

Après une superbe année 2012, au cours de laquelle les FPI ont enregistré des gains de 17 % en moyenne, 2013 devrait connaître une autre bonne poussée. Les fonds autogénérés devraient croître de 5 %, tandis que le rendement du dividende pourrait atteindre de 4 % à 5 %. Au total, les investisseurs peuvent s’attendre à un rendement entre 9 % et 11 %, estime Raymond James.

Par ailleurs, la demande pour les titres de FPI devrait demeurer soutenue, car tout permet de croire que les taux d’intérêt resteront bas en 2013. Les investisseurs à la recherche de rendement seront attirés par les FPI, en remplacement des obligations, par exemple. « Les FPI demeurent attrayants dans un environnement où les autres classes d’actifs sont chères », commente Raymond James.

Au Canada, la firme de courtage recommande les parts de cinq FPI. Ces titres couvrent tout le secteur, du petit fonds au plus grand : InterRent Real Estate Investment Trust (IIP-UN.TO), LeisureWorld Senior Care (LW.TO), Pure Industrial Real Estate Trust (AAR-UN.TO), Killam Properties (KMP.TO) et Canadian Apartment Properties REIT (CAR-UN.TO).

Aux États-Unis, Raymond James a un penchant pour une dizaine de FPI, dont CBL & Associates Properties, CubeSmart, Digital Realty, Essex Property Trust et Extra Space Storage.

Loading comments, please wait.