A A A
Établissements

RBC décote l’action d’AGF

22 mai 2013 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


L’action de la firme AGF a fléchi de plus de 1 % mardi à Toronto. Le géant canadien des fonds communs commence à décourager l’un de ses plus importants supporters, rapporte le quotidien The Globe and Mail.

En effet, l’analyste Geoffrey Kwan, de RBC Dominion valeurs mobilières, a fini par décoter les perspectives de l’action d’AGF. Rappelons que Geoffrey Kwan est le seul analyste canadien à avoir une recommandation d’achat sur AGF. Mais son enthousiasme vient de reculer d’un cran.

Il fixe maintenant le cours cible d’AGF à 12 $, en baisse de 1 $ sur sa dernière prédiction.

« Pour que le titre augmente significativement, il faudrait voir bientôt une amélioration des rachats nets », explique Geoffrey Kwan. Or, la société n’en est pas là. Au 1er trimestre, AGF a subi des rachats nets de 722 millions de dollars, comparativement à 680 l’année précédente.

Cette donnée inquiète Geoffrey Kwan. Pour les sociétés de fonds communs, le premier trimestre est généralement fertile en injection de capital neuf, car il englobe la riche période des REER. Chez AGF, ce fut le contraire : les investisseurs ont continué à sortir leur argent de l’entreprise.

Geoffrey Kwan le recommande encore, mais avec moins d’énergie, car AGF n’a pas l’intention de sabrer dans son généreux dividende (qui produit un rendement de près de 9 %). Malgré les difficultés, son bilan demeure sain.

L’action d’AGF a clos la séance de mardi à 11,92 $, en perte de 0,17 $.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000