A A A
Épargne

RBC lance de nouveaux fonds

30 avril 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


RBC Gestion mondiale d’actifs annonce le lancement d’un Fonds spécifique d’actions mondiales, d’un Fonds neutre en devises d’actions internationales et des parts de série T5 du Fonds d’obligations mondiales convertibles BlueBay.

Ces nouveaux produits sont offerts aux investisseurs particuliers et institutionnels partout au pays. Selon RBC, ils donneront « aux investisseurs et aux conseillers la possibilité d’accroître leur diversification mondiale ».

Fonds spécifique d’actions mondiales

Il investit principalement dans les titres de 30 à 70 sociétés « de qualité supérieure » partout dans le monde. D’après RBC, ce fonds convient aux investisseurs « qui recherchent à la fois des possibilités de croissance du capital et la préservation de leur actif ». Ceux-ci doivent avoir un horizon de placement à long terme et être prêts à tolérer un niveau de risque moyen.

Fonds neutre en devises d’actions internationales

Ce fonds est destiné aux clients qui cherchent à diversifier leur portefeuille d’actions à l’extérieur de l’Amérique du Nord. « Grâce à une stratégie de couverture passive du risque de change, les fluctuations des devises n’ont pratiquement aucune incidence » sur ses rendements, affirme RBC. Les investisseurs doivent avoir un horizon de placement à long terme et être prêts à tolérer un niveau de risque moyen.

Fonds d’obligations mondiales convertibles BlueBay – T5


Ce produit constitue une solution de revenu fixe combinant la sécurité des obligations au potentiel de croissance du capital des actions. Et il offre aux clients « des possibilités accrues de diversification et de gestion du risque en leur donnant accès aux marchés des obligations mondiales convertibles ».

RBC souligne que les parts de série T5 « sont structurées de façon à produire un revenu annuel sous forme de versements mensuels fiscalement avantageux ». Elles conviennent donc particulièrement « aux investisseurs et aux retraités qui veulent toucher régulièrement des revenus tout en réduisant au minimum l’incidence fiscale du revenu d’intérêts ».

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques