A A A

RBC lutte contre la fraude en ligne

9 octobre 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

RBC profite du mois de la sensibilisation à la cybersécurité pour lancer son nouveau Centre-ressource anti-hameçonnage.

« Tout le monde doit être plus vigilant dans les opérations sur Internet. En s’informant et en se sensibilisant à la question, les gens peuvent se protéger contre les dangers en ligne », affirme Jim O’Donnell, premier vice-président et chef de la Sécurité de l’information de RBC.

Les criminels utilisent la technique de l’hameçonnage pour amener les consommateurs à dévoiler des renseignements personnels ou financiers, comme les numéros de carte de crédit ou de compte, les mots de passe et les numéros d’assurance sociale afin de commettre une fraude financière ou une usurpation d’identité.

Le Centre-ressource anti-hameçonnage offre des conseils pratiques pour aider les clients à reconnaître cette forme de fraude en ligne, la dénoncer et de s’en protéger. Voici dix conseils utiles :

1)Protégez vos renseignements personnels. Soyez conscients des stratagèmes en ligne actuels qui essaient de vous faire révéler des renseignements financiers et personnels. Ne répondez pas à des messages par courriel ou des appels téléphoniques non sollicités qui vous demandent des renseignements confidentiels.

2)Si vous ne connaissez pas l’origine d’un courriel ou si celui-ci semble suspect, ne l’ouvrez pas. Ne cliquez jamais sur un lien ou une pièce jointe dans un courriel si vous soupçonnez qu’il est fallacieux.

3)Pensez à fermer vos sessions. Assurez-vous de toujours fermer convenablement vos sessions sur Internet et de quitter votre navigateur. Cela évitera que d’autres puissent voir ces renseignements plus tard.

4)Protégez vos NIP et vos mots de passe. Ne dévoilez jamais vos mots de passe à personne ; utilisez des mots de passe difficiles à deviner, qui contiennent de préférence un ensemble de lettres et de chiffres. Modifiez fréquemment vos mots de passe.

5)Méfiez-vous des fenêtres en incrustation. Évitez de cliquer sur des boutons dans une fenêtre en incrustation suspecte puisque cela pourrait entraîner un téléchargement non voulu de logiciel. Cliquez simplement sur le bouton de fermeture(en général un x)dans le coin supérieur droit de la fenêtre.

6)Veillez au bon état de votre ordinateur. Il est important de consulter régulièrement les sites Web des fournisseurs de vos systèmes d’exploitation et navigateurs pour appliquer toutes les « rustines » et les mises à jour afin de vous protéger contre des lacunes des logiciels.

7)Utilisez un logiciel antivirus. Il peut vous protéger contre des virus préjudiciables qui pourraient pénétrer dans votre ordinateur à  votre insu. Vous devriez toujours utiliser un logiciel antivirus à jour, capable d’analyser les fichiers ou les messages de courrier électronique pour détecter les virus.

8)Utilisez des parois coupe-feu. Un coupe-feu crée une barrière entre votre ordinateur et le reste d’Internet. Il peut aider à vous protéger contre des attaques malicieuses et bloquer certains genres de données à l’entrée de votre ordinateur.

9)Utilisez un anti-espiogel. Les anti-espiogels vous aideront à protéger votre ordinateur contre des logiciels non voulus, installés à votre insu. Ces logiciels aident aussi à protéger votre appareil contre une baisse de performance.

10)Utilisez des logiciels antipolluriels. Les polluriels sont une source croissante de virus informatiques. Utilisez un logiciel antipolluriels à jour avec votre logiciel antivirus. Si vous recevez des polluriels, rappelez-vous de ne rien essayer, ne rien acheter et ne pas répondre. Supprimez-le simplement.

Pour en savoir plus :

Centre-ressource anti-hameçonnage de RBC, cliquez ici

Loading comments, please wait.