A A A
Comptoir/guichet

RBC paiera 5,4 G $US pour la banque privée City National

23 janvier 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

La banque privée et commerciale américaine City National, qui dessert les clientèles fortunées et les marchés commerciaux, passe dans le giron de la Banque Royale du Canada (RBC). La transaction, réalisée dans un objectif de développement de marché, est évaluée à 5,4 G $US.  

Fondée en 1954, City National œuvre également dans les secteurs du divertissement, des technologies, de la santé et de la gestion de patrimoine, dernier créneau au sein duquel elle se classe parmi les 40 joueurs principaux aux États-Unis (selon Barron’s), avec 340 000 ménages clients.

Des chiffres qui ont certainement capté l’attention de RBC, qui désire développer pleinement deux secteurs d’activités à travers cette acquisition, soit Gestion de patrimoine et Marchés des capitaux.

« L’utilisation de ce nouveau canal de distribution dans un marché à haut potentiel devrait effectivement générer une croissance dans le secteur de la gestion de patrimoine », note Gianni de Pastena, conseiller chez Centaure cabinet de services financiers.

« La transaction rappelle celle de l’acquisition de Banknorth par TD en 2005, ajoute ce dernier. L’idée derrière est certainement de diversifier les opérations, le marché canadien tendant à être saturé. » Selon lui, cette transaction ne devrait rien changer au marché actuel canadien.

Transaction 50/50

RBC paiera, en moyenne, 47,25 $ US en espèces et 0,7489 action ordinaire de RBC par action ordinaire de City National.

Le montant total versé en contrepartie sera d’environ 2,7 G$ US en espèces et d’environ 44 millions d’actions ordinaires de RBC, soit une répartition approximative de 50 % en espèces et 50 % en actions.

Portrait statistique

• RBC figure actuellement au palmarès des dix premières banques d’investissement;

• La banque occupe le 8e rang du classement des plus importantes sociétés de gestion de patrimoine;

• Elle emploie déjà 8 000 personnes aux États-Unis, dont plus de 3 000 à New York.



La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques