A A A
Accréditation

Réactions de l’ACCAP et la Standard Life au rapport D’Amours

19 avril 2013 | Ronald McKenzie

  • envoyer
  • imprimer

Alban D'Amours

Deux importants intervenants du secteur de l’assurance de personnes réagissent plutôt positivement aux recommandations du comité D’Amours sur l’avenir des régimes de retraite au Québec.

La Standard Life en appelle à la « responsabilisation de tous » dans ce dossier. Elle estime que le rapport D’Amours dresse un « portrait réaliste » du défi auquel fait face la société québécoise en matière de retraite et qu’il marquera le début d’un « débat important » autour de cet enjeu.

« Tous les intervenants, y compris les gouvernements, les institutions financières, les employeurs et les travailleurs doivent contribuer au bien-être financier des Québécois à long terme. En ce sens, je tiens à réitérer que nous offrons au gouvernement notre pleine collaboration et notre expertise en matière d’épargne-retraite », a commenté Charles Guay, président et chef de la direction de la Standard Life.

L’assureur de Montréal salue l’annonce du dépôt prochain d’un projet de loi sur les régimes volontaires d’épargne-retraite (RVER). Il rappelle qu’il a interpelé les ministres des Finances provinciaux et territoriaux afin qu’ils appuient les régimes de pension agréés collectifs (RPAC), en décembre dernier.

De son côté, l‘Association canadienne des compagnies d’assurances de personnes (ACCAP) applaudit à l’appui du comité D’Amours aux RVER et à la recommandation qu’ils soient rapidement instaurés.

« L’ajout des RVER à la palette des choix offerts aux travailleurs québécois du secteur privé en matière d’épargne-retraite sera un jalon majeur vers l’amélioration de la situation dans cette province », a déclaré Yves Millette, vice-président principal, Affaires québécoises, de l’ACCAP.

En outre, l’ACCAP apprécie le dépôt, d’ici le 15 mai, d’une loi sur les RVER et se dit heureuse de travailler avec le gouvernement à l’adoption d’une telle loi. Elle salue également la recommandation du rapport de repousser de 71 à 75 ans l’âge de conversion des REER en FERR.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000