A A A
Assurance

Recrutez des clients par publipostage

27 juin 2011 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

entente_main_accord_client_425De nombreux conseillers tentent de cibler des clients au profil déterminé : entrepreneurs, médecins, avocats, etc.

Mathieu Paradis, lui, explique qu’il est possible de tirer son épingle du jeu en dénichant des clients près de chez vous, par la poste. Ce chroniqueur à Advisor.ca, qui est à la fois conseiller et président d’une firme de consultation en pratique financière, dit que des campagnes de publipostage bien organisées peuvent donner de bons résultats.

Voici ses trucs :

1. Définissez le thème de votre campagne de publipostage
Lorsqu’il lance une campagne, Mathieu Paradis commence par en définir le thème. Par exemple, il peut mettre en relief ses ateliers de planification financière des objectifs de vie. Ce ne sont pas des conférences portant sur l’analyse du contexte économique ou des techniques de gestion de placements. Plutôt, ce sont des séminaires pratiques au cours desquels il aide ses futurs clients à atteindre leurs objectifs de vie. Puis, il prépare une lettre d’introduction accompagnée d’un dépliant annonçant cet atelier et les autres qu’il offre.

2. Précisez le message
Sa lettre d’introduction souligne comment les personnes réussiront à réaliser leurs objectifs de vie par le truchement d’une planification adéquate, qui comprend entre autres des révisions régulières de leur situation financière. Mais le véritable message de cette lettre est de les inciter à passer rapidement à l’action (« les places sont limitées ») en appelant au bureau de Mathieu Paradis afin de s’inscrire à l’atelier.

3. Ciblez la zone géographique
Pour ce faire, Mathieu Paradis utilise le service Médiaposte sans adresse, de Postes Canada. Cela lui permet de repérer des bassins de 10 000 à 40 000 maisons que couvrent certains codes postaux. Ensuite, il est possible de cibler des bassins de 200 à 800 résidences que desservent les facteurs. « Si vous voulez contacter des personnes aînées, par exemple, vous pouvez choisir des quartiers construits dans les années 1960 », dit-il. Encore plus précis, Médiaposte sans adresse permet de déterminer les adresses exactes où vous voulez que votre courrier aboutisse. Pour confirmer son choix d’adresses, Mathieu Paradis utilise la fonction Street View, de Google. Il peut ainsi voir les endroits où ses envois atterriront. Une fois sa sélection terminée, il fait parvenir son kit de publipostage à Médiaposte sans adresse, qui lui facture 0,14 $ pour chaque livraison (un timbre coûte 0,59 $).

4. Préparez-vous à répondre
En attendant que les appels des consommateurs commencent à entrer, Mathieu Paradis et son équipe se préparent en anticipant les questions qu’on pourrait leur poser. Il est important que tous ses collaborateurs soient sur la même longueur d’onde. Si des prospects se montrent d’office très intéressés, on les invite à prendre rendez-vous au cabinet plutôt que de participer à l’atelier. En définitive, c’est le but ultime de la campagne de publipostage, indique Mathieu Paradis.

Et ça marche, ce genre de marketing? Difficile à dire, car plusieurs facteurs peuvent intervenir à des moments différents. Quoi qu’il en soit, Mathieu Paradis estime qu’il doit rejoindre quelques milliers de foyers à plusieurs reprises avant de faire salle comble à l’un de ses ateliers.

« Lorsque vous avez défini vos circuits de distribution, conservez-les. En répétant vos campagnes, vous établirez graduellement la notoriété de votre marque. Soyez persistant, n’abandonnez pas! », encourage Mathieu Paradis.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000