A A A

REER 101 avec Morningstar Canada

24 janvier 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Avec l’arrivée de la saison des REER, June Yee, de Morningstar Canada, fait le point sur certains éléments qu’on a tendance à oublier. Des limites accrues dans les contributions, des choix plus abondants d’investissements et une extension de l’âge admissible pour contribuer de deux ans, soit jusqu’à 71 ans. Ces divers avantages ont de quoi stimuler la popularité des REER cette année.

En dépit de ces modifications, qui ont augmenté les possibilités de déductions fiscales pour les utilisateurs et élargi l’éventail des investissements potentiels, la majorité des Canadiens ne semble pas intéressée par les REER, note June Yee.

Selon les données de Statistiques Canada relatives à l’année d’imposition 2006, la proportion de cotisants augmente d’année en année, avec 60 000 personnes de plus qu’en 2005, soit 6,2 millions en tout. Cependant, moins du tiers des 88 % des contribuables qui étaient admissibles aux cotisations REER y ont cotisé en 2006, un pourcentage demeuré inchangé par rapport à 2005. Qui plus est, même si le montant global des contributions a progressé de 5,8 % en 2006 pour atteindre 32,4 milliards de dollars, cette somme ne représente que 7 % des contributions totales auxquelles les Canadiens auraient droit. La contribution médiane des Canadiens s’établit à 2 730 $.

Le budget fédéral de 2006 a augmenté le montant maximal de la cotisation REER en 2006 de même que pour les années suivantes. En 2007, le montant maximal pouvant faire l’objet de déductions fiscales s’élève à 19 000 $, soit une hausse de 1 000 $ par rapport à l’année précédente.

Le budget fédéral de 2007 a également élargi l’éventail de fonds admissibles au REER, incluant des titres étrangers, des bons libellés en dollars canadiens et à peu près tous les titres de change. Les produits dérivés sont encore exclus, mais les trusts étrangers et les unités de partenariat sont maintenant admissibles. Cette liste de titres revampée est entrée en vigueur le 19 mars 2007. L’âge limite pour cotiser à son REER et le transformer en FERR a en outre été fixé à 71 ans. Les Canadiens ont jusqu’au 29 février 2008 pour cotiser à leur REER cette année.

Pour consulter le texte de June Yee, cliquez ici

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000