A A A
Épargne

REER : des cotisations similaires à celles de l’an dernier

8 décembre 2011 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

En dépit des aléas des marchés financiers, 40 % des Québécois ont fait ou prévoient faire une cotisation à leur REER avant la date limite du 29 février 2012, révèle le sondage annuel BMO sur les REER.

De ceux qui contribueront à leur REER cette année, près des deux tiers (63 %) verseront un montant égal ou supérieur par rapport à l’an dernier, indique l’étude. À titre indicatif, les Canadiens ont cotisé 4 700 $ en moyenne en 2011.

Le sondage de BMO nous apprend que 61 % des participants québécois ont un REER, soit le même pourcentage que la moyenne canadienne, et que 59 % ont confiance en leur capacité d’épargner pour réaliser leur idéal de retraite.

« Ces résultats démontrent que la plupart des Québécois jugent qu’ils sont sur la bonne voie en matière d’épargne-retraite et affichent un optimisme prudent devant la volatilité actuelle des marchés. Pour pouvoir atteindre leur style de vie idéal à la retraite, il est impératif que les Québécois disposent d’un plan financier qui comprenne une stratégie d’épargne-retraite et qui fasse en sorte que leur REER soit bien diversifié », a commenté BMO.

À propos d’optimisme prudent, 56 % des citoyens de la Belle Province sont plus optimistes ou n’ont pas changé d’opinion à l’égard des marchés financiers par rapport à l’an dernier. Cette proportion est supérieure à la moyenne nationale.

Cela dit, près des deux tiers (63 %) des Québécois sont préoccupés par le rendement de leur REER compte tenu des turbulences qui secouent les marchés financiers.

Loading comments, please wait.