A A A
Épargne

REER : le montant des cotisations est en hausse

26 mars 2014 | Rémi Maillard | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Le montant total des cotisations aux régimes enregistrés d’épargne-retraite (REER) augmente au pays, alors que le nombre de cotisants demeure stable. Autrement dit, ce sont à peu près toujours les mêmes qui placent de l’argent dans leur REER, mais ils en mettent plus en prévision de leur retraite.

Les données publiées hier par Statistique Canada font état d’un montant total de 35,7 milliards de dollars de cotisations en 2012, soit une hausse de 3,8 % par rapport à l’année précédente.

Dans le même temps, le nombre de cotisants est resté pratiquement inchangé, avec un peu moins de six millions de personnes. Au total, près d’un Canadien sur quatre (24 %) a versé de l’argent dans un REER en 2012. Le Québec, pour sa part, comptait 1 547 400 cotisants.

Le Québec au-dessus de la moyenne

Les cotisations totales aux REER ont augmenté dans la plupart des provinces et territoires. Toutefois, la hausse la plus forte a été enregistrée au Québec (+7,7 %), soit le double de l’augmentation nationale moyenne.

À l’échelle canadienne, la cotisation médiane aux REER s’est établie à 2930 $, en hausse de 3,5 % comparativement à 2011 (la médiane est le point auquel une moitié des cotisants a déclaré une somme supérieure à 2930 $ et l’autre moitié, une somme inférieure).

C’est au Nunavut que la cotisation médiane a été la plus élevée (4200 $), suivi du Yukon (3500 $), de l’Alberta (3480 $) et des Territoires du Nord-Ouest (3430 $).

La cotisation la plus faible a été enregistrée au Manitoba, avec 2350 $. Au Québec, elle a été de 2610 $.

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques