A A A
Argent

REER : qu’est-ce qui est protégé ?

13 janvier 2011 | L'édition Nouvelles | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

questions_364(EN) — Chaque fois que vous cotisez à un régime enregistré d’épargne-retraite (REER) vous pensez probablement vous préparer une retraite suffisante et sans risque. Mais, êtes-vous sûr que c’est sans risque ? De savoir que vos épargnes durement gagnées et à l’abri de l’impôt sont bien protégées vous aide à prendre d’importantes décisions de placement et à planifier en vue d’une retraite sans souci.

La Société d’assurance-dépôts du Canada (SADC) est l’organisme fédéral chargé de protéger les épargnes des Canadiens en cas de faillite de leur institution financière. La SADC protège, jusqu’à concurrence de 100 000 dollars, vos dépôts assurables dans un REER séparément de vos autres dépôts assurables.

Par exemple : vous êtes titulaire d’un compte d’épargne à la Banque ABC ainsi que d’un compte d’épargne à l’intérieur d’un REER souscrit à la même banque. Si la Banque ABC faisait faillite, vos deux comptes seraient protégés séparément, jusqu’à concurrence de 100 000 dollars chacun; votre protection totale s’élèverait à 200 000 dollars. Même s’il est rare qu’une banque fasse faillite au Canada, c’est déjà arrivé et cela pourrait se reproduire. C’est pourquoi il importe de savoir si vos épargnes sont protégées par la SADC.

Il se peut que d’autres produits financiers contenus dans votre REER soient automatiquement protégés par l’assurance-dépôts de la SADC. Les CPG ou d’autres dépôts à terme dont l’échéance initiale est de 5 ans ou moins sont aussi protégés (à la condition qu’ils soient détenus en dollars canadiens à une institution membre de la SADC). Il faut se rappeler que peu importe le nombre de comptes ou de produits financiers que vous détenez dans un REER à votre nom à une même institution financière, la protection maximale de 100 000 dollars s’applique à la somme des dépôts assurables que contiennent tous ces comptes ou produits.

Les dépôts effectués dans un REER ne sont pas forcément tous protégés par la SADC. Des produits comme les fonds communs de placement, les actions, les obligations, les bons du Trésor et les dépôts à terme qui viennent à échéance dans plus de cinq ans sont des exemples de placements non assurables se trouvant dans un REER. Pour que l’assurance-dépôts s’applique, le REER doit être détenu auprès d’une institution membre de la SADC, c’est-à-dire une banque, une société de fiducie ou une société de prêt. Pour en savoir plus sur ce qui est protégé, consultez le site www.sadc.ca.

Lorsque vous cotisez à un REER, faites-le en connaissance de cause. Que vous veniez d’entrer sur le marché du travail ou que vous planifiez votre retraite, il est rassurant de savoir que la SADC protège les dépôts assurables faits dans des REER.


Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000