A A A
Épargne

Regain d’optimisme chez les épargnants canadiens

11 janvier 2012 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les résultats du dernier sondage trimestriel mené pour le compte de la Financière Manuvie indiquent que les Canadiens sont devenus plus confiants quant à leurs options de placement à la fin de 2011.

Ce regain d’optimisme est attribuable à un niveau de confiance plus élevé à l’égard de plusieurs instruments de placement, dont les produits à revenu fixe (+10), les fonds équilibrés (+7) et les immeubles de placement (+6). La confiance des épargnants a baissé dans une seule des six catégories de placement évaluées, soit les placements liquides (-3).

Les Canadiens sont manifestement d’avis que le moment est propice pour placer leur argent dans un compte d’épargne libre d’impôt, un REER ou des fonds communs de placement, lesquels ont gagné respectivement 11, 8 et 5 points.

« Vers la fin de 2011, les Canadiens ont manifestement trouvé des raisons d’être plus optimistes quant à leurs options de placement, a indiqué Paul Rooney, président et chef de la direction de Manuvie Canada. Une hausse de 5 points de l’indice de confiance des épargnants ne fera pas changer les choses du jour au lendemain, mais elle indique clairement que nous avons terminé l’année sur la bonne voie. »

Préoccupations et priorités financières pour 2012 
Bien que les Canadiens soient plus optimistes quant à leurs options de placement, 1 sur 5 se dit très préoccupé par la gestion de ses dettes. Une proportion de 16 % s’inquiète de son épargne-retraite. De plus, certains Canadiens craignent que leurs placements perdent de la valeur (13 %), tandis que d’autres ont peur de manquer d’argent si une invalidité venait à les frapper (12 %). Pour 11 % des Canadiens, c’est la sécurité d’emploi qui est la principale source de préoccupation financière pour 2012.

Face à ces préoccupations, plus du quart des Canadiens ont fait de la réduction de leurs dettes (emprunt hypothécaire, cartes de crédit et autres dettes personnelles) leur principale résolution d’ordre financier pour la nouvelle année.

Un total de 14 % des répondants se sont fixés comme objectif pour 2012 d’assainir le budget de leur ménage, tandis que 12 % ont pris la décision d’épargner davantage pour la retraite. Seulement 6 % des personnes sondées ont prévu réaliser un projet majeur comme acheter ou vendre une maison.

Optimisme quant à leur avenir financier à long terme
L’indice de confiance des épargnants révèle que 6 Canadiens sur 10 croient que leur situation financière se sera améliorée d’ici 5 ans. Cet optimisme est le plus marqué chez les Canadiens âgés de 18 à 29 ans (92 %), et il diminue avec l’âge.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000