A A A
Argent

Régime de retraite des élus municipaux : vers un moitié-moitié?

6 juin 2014 | Yves Rivard | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Les villes de Québec et de Montréal ont officiellement réitéré leur demande au gouvernement du Québec visant à donner suite au rapport déposé en avril 2013 par le Comité d’experts sur l’avenir du système de retraite québécois. La solution reposant sur un partage à parts égales des coûts du régime de retraite entre les élus et les municipalités serait toujours d’actualité.

Pour ce faire, les villes proposent une modification de la Loi sur les régimes de retraite des élus municipaux. Denis Coderre, maire de Montréal, a tenu ces propos : « Le fait que nous soyons élus ne nous place pas au-dessus de nos responsabilités à l’égard du fardeau fiscal de nos contribuables. Je considère qu’il est tout à fait normal et équitable que l’effort que nous demandons à nos employés municipaux soit également assumé par les élus. C’est pourquoi nous demandons au gouvernement du Québec de modifier la loi, afin que les élus donnent l’exemple dans le contexte d’une restructuration des régimes de retraite municipaux ».

Le maire de Québec, Régis Labeaume, a quant à lui déclaré : « À l’instar des demandes faites aux cotisants des régimes de retraite municipaux, les élus doivent être responsables et assumer à parts égales les coûts de leur propre régime de retraite. À deux reprises, en mai 2012 et en février 2013, j’ai fait cette demande au gouvernement du Québec qui est restée lettre morte. Il est primordial que le ministre des Affaires municipales modifie le règlement d’application afin que nous soyons tous cohérents dans notre démarche commune concernant l’avenir des régimes de retraite ».

Loading comments, please wait.