A A A
Inflation

Régimes de retraite : forte hausse du nombre de participants

23 décembre 2010 | Dominique Lamy | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

argent_monnaie_epargne_425Le nombre de Canadiens qui cotisent à un régime de pension agréé (RPA) s’est accru de 18 % de 1998 à 2008, indiquent les données les plus récentes publiées par le Bureau du surintendant des institutions financières. Au cours de cette période, le nombre de femmes bénéficiant d’un tel régime a d’ailleurs crû plus rapidement que du côté des hommes, révèle le rapport, rendu publie le 20 décembre.

La proportion de travailleurs rémunérés qui participent à un RPA est passée de 41 % en 1998 à 38 % en 2008, une baisse de 3 points de pourcentage attribuable au nombre de travailleurs rémunérés qui augmente à une vitesse plus élevée.

Le nombre total de participants à un tel régime de pension est ainsi passé de 5,1 millions en 1998 à 6 millions en 2008. De ce nombre:

– 3,1 millions sont des hommes.
– 2,9 millions sont des femmes.

Hausse marquée chez le femmes
La proportion de femmes a connu une progression intéressante, passant de 45 % en 1998 à 49 % en 2008.  Au début de cette même période, le nombre de participantes se limitait à 2,3 millions, alors qu’en 1989, seulement 2 millions de femmes participaient à un régime de pension.

Pour l’ensemble des travailleurs rémunérés, la proportion de femmes participant à un tel régime est plus élevée que la proportion d’hommes depuis 2004. Par contre, le nombre de participants à un RPA exprimé en termes de pourcentage de la population active est demeuré stable à 33 % entre 1998 et 2008.

Déclin des régimes PD
Le pourcentage de travailleurs du secteur public participant à un RPA a diminué, tout comme celui du secteur privé, le premier passant de 87 % à 84 % entre 1998 et 2008, tandis que le second fléchissait de 28 % à 25 % au cours de cette même période.

L’une des tendances observées est le passage de régimes de retraite à prestations déterminées vers des régimes à cotisations déterminées ou des régimes hybrides. De ce fait, la proportion de participants qui jouissent d’un régime à prestations déterminées a diminué, passant de 85 % à 75 % au cours de cette décennie. À l’inverse, la proportion de participants à des régimes hybrides conjuguant prestations déterminées et cotisations déterminées est passée de 2 % à 16 % dans le secteur privé et de seulement 1 % à 2% dans le secteur public.

Moins de cotisants au REER
Fait troublant de cette étude, une proportion décroissante de déclarants avec revenus d’emploi cotisant à un REER est remarquée, passant ainsi de 41 % à 34 % au cours de la même période. Un déclin inquiétant a été observé dans la proportion des déclarants avec revenus d’emploi cotisant à un REER dans chaque tranche d’âge ou de revenus entre 1997 et 2008.


Loading comments, please wait.