A A A
Argent

Remboursement d’impôt : où ira l’argent de vos clients ?

2 mai 2010 | Sophie Stival | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

bmo_100Comment vos clients utiliseront-ils leur remboursement d’impôt cette année ? Selon un récent sondage commandé par BMO Nesbitt Burns, plus d’un Canadien sur cinq (21 %) investira cet argent dans un REER ou un CELI. Le remboursement d’impôt moyen l’an dernier s’élevait aux environs de 1 400 $, mentionne l’Agence du revenu du Canada.

Le sondage Léger Marketing nous apprend aussi que :

• 48 % des Canadiens prévoient rembourser leurs cartes de crédit et autres factures.
• 15 % des répondants ont l’intention d’utiliser cet argent pour rénover leur maison ou régler d’autres dépenses de consommation de leur ménage.
• 12 % des répondants consacreront cet argent à des voyages ou à l’achat d’articles pour leurs loisirs.
• Seulement 4 % des Canadiens prévoient d’utiliser leur remboursement d’impôt pour réduire leur dette hypothécaire.

Bien utiliser son remboursement d’impôt : 5 conseils de BMO

1. Rembourser son prêt REER ou faire une cotisation REER 2010 maintenant :

Vos clients qui ont emprunté pour maximiser leur cotisation REER et augmenter leur remboursement d’impôt devraient utiliser cette somme pour rembourser leur prêt. Faire une cotisation REER 2010 maintenant plutôt que d’attendre jusqu’à la date limite l’an prochain permettra à vos clients de bénéficier de presque une année supplémentaire de croissance de l’impôt différé.

2. Réduire les soldes de cartes de crédit :

L’intérêt exigé par certaines cartes de crédit peut gruger beaucoup d’épargne. Vos clients devraient réduire les frais de crédit grâce à leur remboursement d’impôt en diminuant les soldes de leurs cartes de crédit ou en les payant intégralement, notamment en ciblant les soldes où les taux sont les plus élevés.

3. Faire un versement hypothécaire supplémentaire :

Vos clients qui ont un prêt hypothécaire peuvent utiliser leur remboursement d’impôt pour faire un versement supplémentaire. Appliqué directement au capital du prêt, un versement supplémentaire (on peut habituellement rembourser jusqu’à 20 % du capital initial par année civile) peut réduire considérablement les frais d’intérêts sur la durée de vie du prêt hypothécaire.

4. Verser le maximum dans un CELI :

Ceux qui n’ont pas de dette peuvent faire fructifier leur remboursement d’impôt en plaçant cet argent dans un CELI.

5. Économiser pour des études :

Vos clients qui ont des enfants savent que les études peuvent coûter cher. Le remboursement d’impôt est aussi une bonne façon de cotiser à un REEE tout en atténuant cette pression que ressentent beaucoup de parents lorsqu’ils planifient l’avenir de leur progéniture.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000