A A A
Inflation

Rendement des fonds : avril sourit aux actions européennes

3 mai 2011 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

drapeau_union_europeene_425Vos clients qui détiennent des parts de fonds communs d’actions européennes ont connu un bon mois d’avril. En effet, de solides performances boursières dans le Vieux Contient combinées à la dépréciation du dollar canadien ont permis à cette catégorie de fonds d’enregistrer un gain mensuel de + 5,1 %, rapporte Morningstar Canada.

C’est la plus forte hausse pour la période. Les fonds d’actions des soins de la santé ont terminé au deuxième rang avec + 3,4 %, tandis que les fonds d’actions internationales se sont emparés de la troisième place avec + 2,9 %.

Commentant la belle tenue des fonds d’actions européennes, Morningstar Canada a indiqué que les «bénéfices robustes» recueillis par les firmes européennes et une « croissance impressionnante » du secteur de la fabrication ont conduit à des gains généraux sur tous les marchés de la région. « Les sociétés allemandes ont montré la voie en faisant grimper l’Indice DAX de 6,7 % pour le mois. Il a été aussi encourageant de voir les excellents résultats obtenus par les grands fabricants et détaillants de produits de luxe comme LVMH, Burberry et Christian Dior », a précisé Morningstar Canada.

De manière générale, les fonds d’actions étrangères ont offert des rendements positifs en avril. Par exemple :

– Actions d’Asie-Pacifique excluant le Japon           + 2,8 %

– Actions de PME mondiales                                   + 1, 8 %

– Actions mondiales                                                  + 1,8 %

– Actions d’Asie-Pacifique                                       + 1,2 %

– Actions de la Grande Chine                                   + 1,1 %

– Actions des marchés émergents                             + 1,0 %

La force du huard vis-à-vis du dollar US a compliqué la vie à ceux qui possèdent des fonds d’actions américaines. Bien que le grand indice américain S&P 500 ait affiché le mois dernier un rendement très respectable de 3 % (si on le mesure en dollars US), l’indice Morningstar des actions américaines n’a connu qu’une hausse de 1,1 %, en raison notamment de l’effet de change défavorable.

Ce mouvement négatif des devises s’est également répercuté sur toutes les catégories de fonds d’actions canadiennes, qui ont terminé le mois d’avril dans le rouge. Les pertes vont de – 0,6 % (pour les fonds d’actions canadiennes de revenu) à – 1,3 % (pour les fonds d’actions canadiennes).

« Les nouvelles d’une contraction inattendue du PIB canadien en février ont pu peser sur les marchés, de même que la croissance plus faible que prévue aux États-Unis. La force du dollar canadien par rapport au dollar américain demeure lui aussi un fardeau pour de nombreux exportateurs, alors qu’au niveau sectoriel, nous avons assisté à de grosses difficultés de la part des sociétés de technologie et des services financiers », note Morningstar Canada.

Par exemple, la société Research in Motion a été punie par les investisseurs après qu’elle a révisé à la baisse ses prévisions de bénéfices, et les actions des banques canadiennes se sont repliées après une belle série de prestations au 1er trimestre de l’année.

Loading comments, please wait.