A A A

Rendement des fonds communs : bon 3e trimestre dans l’ensemble

4 octobre 2006 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(04-10-06)Les données de Morningstar Canada montrent que 25 de ses 31 indices de fonds communs ont affiché des gains au terme du 3e trimestre de 2006.

Quel revirement avec le 2e trimestre, où seuls trois indices arrivaient à passer le seuil de rentabilité!

Grâce à trois mois consécutifs de solides gains, l’indice des services financiers a remporté la palme du meilleur rendement, affichant + 7,8 %. Au Canada, précise Morningstar, l’indice plafonné S&P/TSX des services financiers a inscrit une performance de + 9 % au cours du trimestre, alimenté par les bénéfices faramineux de toutes les grandes banques. Les institutions financière étrangères n’ont pas été en reste, dégageant elles aussi de solides rendements.

Aux 2e et 3e rang se trouvent l’indice des actions des marchés émergents et celui des actions européennes, avec des gains respectifs de 6,4 % et 6 %. L’indice des actions asiatiques excluant le Japon et l’indice de la science et des technologies ont progressé de 5,8 % et 5,1 % et terminent ainsi la ronde des cinq meilleurs rendements trimestriels.

Du côté des perdants, l’indice des ressources naturelles a inscrit une perte de 5,5 % pour l’ensemble du trimestre. Ces fonds volatils ont dégagé un gain collectif de 11,4 % au cours du 1er trimestre de 2006, « mais les cinq mois qui ont suivi furent le théâtre d’un déclin constant suivant les souffrances du secteur de l’énergie », indique Morningstar. Le prix du pétrole est passé d’un sommet de près de 80 $US le baril à moins de 60 $US récemment, et le prix du gaz naturel stagne depuis quelque temps. La saison des ouragans dans le Sud des États-Unis et au Mexique a été moins éprouvante que prévu. La production et les capacités de raffinage n’ont donc pas été perturbées outre mesure, ce qui a contribué à faire chuter le prix de l’or noir.

Les fonds d’actions nord-américaines qui se concentrent sur les petites entreprises n’ont pas eu la vie rose non plus. L’indice des actions américaines à petite et moyenne capitalisation a reculé de 2,6 %, tandis que l’indice des actions canadiennes à petite et moyenne capitalisation a fléchi de 2,7 %.

Pour lire l’analyse de Morningstar Canada, cliquez ici :

Loading comments, please wait.