A A A

Rendement des fonds communs : novembre rouge

5 décembre 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Le mois de novembre 2007 aura été marqué au fer rouge pour les investisseurs qui ont placé leur capital dans les fonds d’actions canadiennes, en particulier dans le secteur des ressources naturelles.

Sur 42 indices pistés par Morningstar Canada, les sept pires performances reviennent à des fonds qui investissent majoritairement au Canada. Tout au bas du classement, on trouve le très volatil indice Actions de métaux précieux, qui a enregistré un dégringolade de 8,6 %. Les autres indices qui ont connu de lourdes pertes incluent Actions de PME canadiennes(-8,1 %), Actions de ressources naturelles(-7,5 %), Actions de PME en majorité canadiennes(-6,9 %)et Actions canadiennes(-6,1 %).

L’explication de ces rendements calamiteux est simple à comprendre. En novembre 2007, l’indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto a affiché son pire résultat sur un mois depuis plus de cinq ans. C’est que les investisseurs sont nerveux. Bien que les cours du pétrole soient historiquement élevés, le nouveau régime des redevances de l’Alberta a nui aux actions du pétrole et du gaz naturel en soulevant des inquiétudes auprès des investisseurs, qui croient que les producteurs seront moins motivées à initier de nouveaux projets.

Pour leur part, les investisseurs qui détenaient de fortes positions dans des fonds étrangers peuvent dire merci au dollar canadien. Sa dépréciation rapide en novembre a compensé la faible performance des Bourses mondiales, une fois prise en compte la conversion des devises. Par exemple, au Royaume-Uni, l’indice FTSE 100 a reculé de 4,3 %, mais la livre s’est appréciée d’environ le même taux par rapport au dollar durant novembre, souligne Morningstar Canada. Aux États-Unis, le S&P 500 a fléchi de 4,2 %. Toutefois, les investisseurs canadiens ont profité d’une hausse de 5,1 % du dollar américain par rapport au huard. Cet effet a été encore plus prononcé auprès des produits axés sur le Japon, où l’indice Nikkei 225 a perdu 6,3 %, alors que le yen avançait de 8,6 %.

Finalement, qui sont les gagnants de ce mois de novembre? Au premier rang figure l’indice Actions des soins de la santé, avec + 4,3 %. Les fonds qui le composent étant presque exclusivement américains et mondiaux, cet indice a profité lui aussi de la baisse du dollar canadien. Au deuxième rang des meilleurs rendements se trouve l’indice Revenu fixe mondial(+ 3,8 %), suivi de l’indice Revenu fixe canadien à long terme(+ 2,0 %).

Pour lire l’analyse de Morningstar Canada, cliquez ici

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000