A A A
Baisse économique

Rendement des fonds : l’or vole la vedette en août

2 septembre 2011 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Comme c’est souvent le cas quand les Bourses dérapent, les investisseurs se ruent vers les refuges sûrs que représentent l’or et les autres métaux précieux.

Cette tendance s’est reconfirmée en août. Le prix du métal jaune a avancé de 12 % et celui de l’argent, de 17 %. Résultat global : l’indice des actions des métaux précieux de Morningstar Canada a progressé de + 4,8 %. Il s’agit de la meilleure performance des 43 groupes de fonds que piste la firme d’information financière.

Les deux autres « grands » gagnants durant ce mois ont été l’indice Revenu fixe canadien à long terme (+ 1,7 %) et l’indice Revenu fixe mondial (+1,4 %).

On comprendra que les fonds d’actions ont connu un mois difficile. Ceux qui s’en tirent le mieux sont les fonds d’actions canadiennes de revenu, avec un recul de – 1,5 %. C’est une mince consolation, car 12 indices de fonds d’actions ont fléchi de plus de 5 %. La pire performance revient aux actions européennes, qui ont cédé 8 % au cours du mois.

« Les tribulations en Europe ont commencé il y a quelques années avec les pays périphériques de l’Islande, l’Irlande et la Grèce. Maintenant, on craint que le mal gagne les pays centraux alors que l’Italie et l’Espagne ont été mises sous pression, ce qui a poussé la Banque centrale européenne à intervenir en achetant les obligations gouvernementales de ces pays », commente Morningstar Canada.

Ces craintes ont empiré lorsque l’Allemagne, considérée comme le poids lourd du Vieux Continent, a publié des données décevantes sur la croissance de son PIB à cause d’un ralentissement des exportations.

Aux États-Unis, le S&P 500 a fondu de 5,4 % en août. La débandade s’est produite au début du mois à la suite de la publication de mauvaises nouvelles économiques et du déclassement sans précédent de la dette américaine, qui est passée de AAA à AA+. Afin de donner un coup de pouce aux marchés, la Réserve fédérale américaine s’est engagée à maintenir les taux d’intérêt très bas durant deux ans. « Les investisseurs ont réagi positivement à cette nouvelle, mais les marchés ont tout de même fini ce mois volatil en territoire négatif », constate Morningstar Canada.

Les investisseurs canadiens qui détenaient des fonds d’actions américaines ont heureusement profité de la baisse du huard, qui a chuté de 2,5 % par rapport au billet vert. Une fois la conversion des devises prise en compte, l’indice des actions américaines a affiché une perte de – 4,8 % et celui des PME américaines, – 5,4 %.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000