A A A

Rendement des fonds : l’Asie et le Canada dominent le 2e trimestre

4 juillet 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Des gains supérieurs à 10 % aux Bourses de Hong Kong, Shanghai, Taiwan et Séoul ont fait avancer de 6,9 % l’indice des fonds Morningstar Actions Asie-Pacifique excluant le Japon.

Il s’agit de la meilleure performance au cours du 2e trimestre. La solidité des Bourses asiatiques continue d’impressionner les investisseurs. Une ombre plane toutefois : les fonds qui n’auront pas couvert pas leur participation aux devises étrangères auront vu leur rendement diminué. En effet, le dollar canadien s’est considérablement apprécié durant cette période : +6,4 % par rapport au won coréen, +6,5 % devant le yuan chinois et +8,5 % sur le dollar de Hong Kong.

Près derrière se trouvent deux indices à fort contenu canadien. Avec +6,7 %, l’indice Actions Ressources naturelles occupe le second meilleur rang pour le rendement. En troisième place figurent Actions Canada PME 90 %(+6,4 %).

Le tarissement des réserves de gaz naturel et l’intensification des activités de fusions et acquisitions ont fait monter le prix des ressources au cours du dernier trimestre. Les indices S&P/TSX de l’énergie et des matériaux ont progressé de 10,3 % et 8,5 % respectivement pendant cette période. Par contre, la déprime des actions de métaux précieux a continué à nuire aux rendements des fonds de ressources naturelles plus diversifiés.

L’indice Actions Marchés émergents s’est faufilé en 4e place. Sa performance de +5,5 % s’explique bien sûr par la performance des marchés asiatiques. Le Brésil a également mis la main à la pâte. L’indice Bovespa de la Bourse de Sao Paulo a bondi de 18,7 % pendant le trimestre. De plus, contrairement aux devises asiatiques, celle du Brésil a tenu bon devant l’essor du huard, ne se dépréciant que de 1,7 %.

Les rangs cinq à huit sont occupés par des fonds canadiens, avec des rendements trimestriels qui passent de 3,1 % à 4,8 %.

Tout au bas du classement se trouve l’indice Actions Immobilier, qui essuie une perte de 11,1 %. « Les dommages ont principalement été perpétrés en juin, lorsque l’indice s’est effrité de 7,2 %(également le pire rendement du mois)en raison du déclin des fiducies de placements immobiliers(REIT)aussi bien au Canada qu’aux Etats-Unis », note Morningstar. En effet, les revenus obligataires plus élevés font en sorte que des placements versant un revenu comme les REIT attirent moins les investisseurs.

Pour lire l’analyse de Morningstar Canada, cliquez ici.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000