A A A
Calculatrice

Rendement nul des caisses de retraite au 2e trimestre

31 juillet 2013 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Les régimes à prestations déterminées (PD) ont produit des rendements de 0 % au cours du 2e trimestre, révèle un sondage de RBC Services aux investisseurs et de trésorerie. Avec ce résultat, la performance globale des régimes PD depuis le début de 2013 se chiffre à 4,5 %.

« La volatilité des marchés est réapparue en juin, suite aux déclarations de la Réserve fédérale relativement à sa stratégie d’assouplissement quantitatif. Alors que tous les régimes à prestations déterminées bénéficient de la hausse des taux obligataires à long terme en raison de la réduction de leur passif actuariel, ceux qui emploient des stratégies d’atténuation du risque guidées par le passif ont été le plus durement frappés », analyse RBC.

En particulier, les obligations ont souffert au cours de la période étudiée. Elles ont connu leur plus forte baisse trimestrielle depuis 1994, cédant 2,5 % pour le trimestre et 1,7 % pour le semestre. Les obligations portant de longues échéances ont été le plus éprouvées. En fait foi la performance de l’indice à long terme DEX, qui a fondu de 4,6 % pendant le 2e trimestre. Quant aux obligations de l’indice à rendement réel DEX, elles sont en baisse de 11 % depuis le début de l’année.

Les actions canadiennes ont aussi perdu du terrain, reculant de 1,2 % alors que le S&P/TSX fléchissait de 4,1 %. Heureusement, les actions étrangères sont venues à la rescousse, enregistrant un rendement trimestriel de 4,7 % attribuable en majeure partie à la progression continue des Bourses américaines. De son côté, l’indice mondial MSCI a gagné 4,5 % pendant la même période.

« La baisse du secteur des matériaux, notamment des minières, est demeurée le principal élément défavorable à la performance ce trimestre. Pour les six premiers mois de l’année, la plupart des caisses ont réussi en sous-pondérant le secteur à demeurer en territoire positif malgré le recul du marché pour ensuite surpasser l’indice de 4,2 % », a indiqué RBC.

Loading comments, please wait.