A A A

Rentabilité à la baisse à la Bourse de Montréal

12 février 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

L’action de la Bourse de Montréal a rapidement gagné 2 % en ouverture de séance lundi dernier à Toronto. Les investisseurs n’ont pas fait de cas des résultats du 4e trimestre de 2007, au terme duquel l’entreprise a affiché une rentabilité à la baisse, comparativement au trimestre correspondant de 2006.

En effet, le bénéfice net s’est établi cette année à 6,3 millions de dollars, en chute de 16 % sur l’an dernier. Deux principaux facteurs expliquent ce déclin.

Premièrement, les revenus de la Bourse de Montréal ont pratiquement fait du sur-place au 4e trimestre, se chiffrant à 19,6 millions de dollars (19,5 en 2006). L’entreprise a enregistré une baisse des revenus de transactions et de compensation, comme en fait foi la diminution de 8 % du volume moyen quotidien. Certes, les volumes des produits dérivés sur indice et des options sur actions ont connu de fortes hausses. Mais les conditions difficiles sur le marché canadien des instruments sur taux d’intérêt à court terme ainsi que le faible niveau de liquidités ont eu des répercussions, entraînant un déclin de 30 % de l’activité liée au contrat BAX. Le contrat à terme sur obligations du gouvernement du Canada de dix ans, le CGB, a subi un recul de 8 %.

Deuxièmement, les dépenses ont augmenté. Elle se chiffrent à 14,2 millions de dollars, soit 18 % de plus qu’au 4e trimestre de 2006. À elles seules, les négociations en vue de la fusion avec le Groupe TSX ont engendré des frais de 2,3 millions de dollars. Même si l’on fait abstraction de ceux-ci, les charges ont quand même augmenté de 5 %, en raison notamment des dépenses liées aux initiatives de croissance au sein de la Bourse de Montréal, de CAREX et de BOX.

La Bourse de Montréal peut dire merci à ses activités de placements qui ont rapporté 3,3 millions de dollars, comparativement à 759 000 $ en 2006. La moitié de cette somme (1,6 million) est attribuable à un gain non réalisé sur taux de change découlant de placements de portefeuille à court terme.

Le bénéfice par action est de 0,21 $, en baisse de 22 % sur celui déclaré pour le 4e trimestre de 2006.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000