A A A
Dollar

Rentabilité moindre pour Fiera Capital

11 novembre 2013 | Dominique Lamy | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Le gestionnaire de portefeuille indépendant canadien Fiera Capital a annoncé vendredi les résultats financiers de son troisième trimestre terminé le 30 septembre 2013, marqué par une rentabilité moindre occasionnée notamment par des coûts de restructuration et une variation de la valeur de certains instruments financiers.

Fiera Capital a ainsi dégagé un bénéfice net de 1,5 million de dollars, ou 0,03 $ par action au dernier trimestre, comparativement à 3 millions, ou 0,05 $ par action, pour le trimestre terminé le 30 septembre 2012.

Le résultat net du trimestre a été réduit de 5,9 millions de dollars, soit 0,10 $ par action, par des éléments hors trésorerie, et de 1,4 million de dollars, soit 0,02 $ par action, par des frais d’acquisition et de restructuration.

Les frais de vente, généraux et administratifs se chiffrent à 22,7 millions de dollars, en hausse de 2 millions, ou 9,5 %, comparativement au trimestre précédent, en raison de la hausse de la rémunération liée à la performance de l’équipe de placement et du plein effet de l’acquisition des actifs de GMP.

Une variation de 2,7 millions de dollars de la juste valeur des instruments financiers dérivés par rapport au trimestre terminé le 30 septembre 2012 a également eu une incidence défavorable sur le résultat net du trimestre terminé le 30 septembre 2013.

Bref, le bénéfice net ajusté de la période se chiffre ainsi à 8,7 millions de dollars ou 0,15 $ par action, mieux que les 6,6 millions de dollars ou 0,12 $ par action comptabilisés à la période correspondante de 2012.

Un trimestre satisfaisant malgré tout

« Le trimestre écoulé a été excellent à maints égards, explique Jean-Guy Desjardins, président du conseil, chef de la direction et chef des placements de Fiera Capital. Nous avons généré de solides résultats grâce à des niveaux records atteints du côté de l’actif sous gestion et des produits d’exploitation au cours du trimestre. La croissance continue des affaires en cours s’est traduite par un apport organique significatif en termes de nouveaux actifs, dont les effets se feront pleinement sentir sur nos produits d’exploitation du quatrième trimestre », a-t-il déclaré.

L’actif géré de 67,1 milliards de dollars au 30 septembre 2013 a effectivement augmenté de 11,4 milliards, ou 21 %, par rapport au 30 septembre 2012. Les produits d’exploitation de 35,1 millions $ se sont quant à eux accrus de 8,7 millions, ou 33 %, par rapport à cette même période.

« Nous avons agi en lien avec notre objectif déclaré de créer de la croissance sur le marché américain en procédant à l’acquisition de deux sociétés réputées du secteur de la gestion de patrimoine de Los Angeles et New York. En conséquence, nous avons établi une formidable plateforme, évaluée à 10,5 milliards $, d’actif géré pour le secteur nord-américain de la gestion privée », ajoute M. Desjardins.

Le titre boursier de l’entreprise (FSZ.TO) se négocie tout près de son sommet annuel de 14,39 $.

À lire : Fiera Capital perce le marché américain

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000